Résultats pour 'preparer aid'

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez ?

Premier dimanche de l’Avent

Créé par le 28 nov 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Table des saisons

Walid feutre une petite étoile et Mehdi un petit ange bleu.
dsc09858.jpg
dsc09859.jpg
dsc09861.jpg

La nouvelle table des saisons
dsc09862.jpg
Pour l’instant, je n’ai pas d’épingles pour mettre l’étoile dans le ciel, alors je l’ai juste posée en haut…

Le conte de la grosse pierre, de l’ouvrage La lumière dans la lanterne.
dsc09870.jpg
dsc09871.jpg

Le papa des lutins leur a trouvé un petit chaudron magique !
dsc09877.jpg

Peinture
dsc09866.jpg

Pour préparer la seconde petite table des saisons, sous le thème de l’Avent des petits lutins !
dsc09886.jpg
dsc09867.jpg
Les lutins sont faits d’après une photo de ce post : http://weefolkart.com/content/felt-tree-forest

Nous avons continué à visionner un peu le DVD des blocs de cire et avons fait ce second « travail », expliqué pas à pas dans le DVD. Je trouve que même si je suis loin de tout comprendre (à cause de mon anglais pas très fameux), cela aide beaucoup à se représenter comment mieux se servir des blocs !
Mon dessin :
dsc09875.jpg
Le dessin de Walid :
dsc09876.jpg

Nous avons allumé notre première bougie de la couronne de l’Avent, en chantant, et en nous préparant à déguster cette brioche/couronne de l’Avent :
dsc09880.jpg
C’est tout simplement un brioche, en forme de couronne, sur laquelle on a rajouté des oranges confites et quelques fruits séchés colorés et quelques fruits secs.

Comme j’ai passé la journée uniquement à célébrer, à me reposer (je suis également malade, à présent), à lire un petit peu, etc., j’ai finalement eu les doigts qui me démangeaient et j’ai fait un Saint Nicolas :
dsc09857.jpg
dsc09881.jpg

L’Avent en pratique

Créé par le 24 nov 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Table des saisons

Avent vient du latin adventus, qui signifie que quelque chose arrive, advient…
L’Avent dure quatre semaines. Quatre, comme les 4 fêtes cardinales, les 4 saisons, etc.
http://www.pasaj.ch/l-origine-de-l-avent-article822.html

- Chaque semaine, on allume une nouvelle bougie sur la couronne de Noël. On allume la puis les bougies chaque soir.
http://www.pasaj.ch/la-couronne-de-l-avent-article67.html
http://catholique-nanterre.cef.fr/faq/fetes_avent_traditions.htm#Documents

- Les quatre anges : http://www.amourdelumiere.fr/textes.php?id=58
On accroche l’ange au dessus de la table, puis on lit le texte après avoir allumé la 1re/2e/3e/4e chandelle de la couronne de l’avent.
Peut-être ces quatre anges sont liés à cette explication ? http://users.skynet.be/etc/Art_Divers/Dgmk5290.html

- La table des saisons : introduire chaque semaine un élément du vivant.
Cela correspond à l’ordre d’éclosion du vivant. Et met en scène les quatre règnes.
Semaine 1 : minéraux
Semaine 2 : végétaux
Semaine 3 : animaux
Semaine 4 : l’Homme
Autre idée : faire figurer le chemin de Marie jusque l’étable (puis après Noël, l’arrivée des rois mages…).
Catherine : Je place le chemin la veille de la première journée de l’avent. La crèche est là, Marie et Joseph et le petit ange, et le chemin d’étoile (une pour chaque jour avant Noël). La première semaine, on y ajoute des minéraux (de beaux cristaux), la deuxième des végétaux (mousse, morceaux d’écorce, gland, bois, etc.). La troisième semaine, les animaux arrivent dans la crèche, les moutons et d’autres petits animaux le long du chemin, puis la quatrième semaine, les bergers arrivent.

- Les contes. Par exemple, le livre La lumière dans la lanterne.
Autres ouvrages ayant l’air intéressants :
http://www.priceminister.com/offer/buy/52680062/Mahe-Rosita-Le-Berger-A-La-Fleur-D-etoile-Livre.html
http://www.editions-triades.com/livres/livres-pour-enfants/pour-que-noel-puisse-venir-art1060.html
Autres contes : http://www.granby.net/~santschi/noel/nh08.htm
http://www.granby.net/~santschi/noel/nh07.htm
http://www.momes.net/histoiresillustrees/contesdemontagne/ange.html

Et ces contes, transmis par Catherine :
La naissance du soleil

De Starhawk, dans Circle Round, p.98

C’était le milieu de l’hiver et le soleil était rendu très vieux. Toute l’année, le soleil avait travaillé très fort. Jour après jour, il se couchait et se levait. Toute l’année, le soleil avait nourri tous les habitants de la terre en donnant de l’énergie aux arbres et aux fleurs et à l’herbe afin qu’ils puissent pousser et nourrir les animaux, les oiseaux, les insectes et les gens.

Maintenant, le pauvre soleil était fatigué et avait de la difficulté à se lever le matin. Peu de temps après être sorti du lit, il avait déjà besoin de retourner se coucher. Les journées raccourcissaient donc de plus en plus, et les nuits allongeaient, jusqu’à ce que le jour soit si court que ça ne valait presque plus la peine de se lever.

La nuit était triste pour le soleil. « Viens te reposer dans mes bras, mon enfant, dit-elle. Après tout, je suis ta mère. Tu es né de ma noirceur, il y a des millions d’années. Laisse-moi te bercer maintenant, comme je berce chaque étoile dans l’univers. »

La nuit enveloppa donc le soleil de ses grands bras, et la nuit fut effectivement très longue. « Pourquoi est-ce qu’il fait noir si longtemps, demandaient les enfants partout sur la terre. Quand le soleil sera-t-il de retour? »

« Le soleil est très fatigué, disaient les adultes. Mais peut-être que si vous, les enfants, le remerciez pour tout ce qu’il fait pour nous, la lumière reviendra peut-être au matin. »

Les enfants chantèrent de belles chansons au soleil. Puis, ils pensèrent à toutes les choses que le soleil leur donnait. « Merci de faire pousser les laitues et le maïs et le riz et le blé, dirent-ils » « Merci de faire pousser les arbres dans les forêts et les algues dans les océans et le krill qui nourrit les baleines. Merci de créer le vent qui amène la pluie.»

Chaque fois qu’un enfant disait merci, le soleil commençait à se réchauffer un petit peu et à donner un peu de lumière. Bien en sécurité dans les bras de la nuit, le soleil rajeunissait de plus en plus.

Finalement les enfants durent aller se coucher. « Nous allons resté réveiller pou voir le soleil se lever à nouveau, dirent les adultes. » « Est-ce qu’on peut rester debout nous aussi, demandèrent les enfants. » « Vous pouvez essayer, mais vous tomberez de fatigue, répondirent les adultes. Mais vous pouvez tous allumer une bougie, parce que chaque flamme est une étincelle du feu du soleil. Mettez votre chandelle dans un endroit bien choisi et elle veillera pour vous tandis que vous dormez et que vous rêvez au retour du soleil. »

Les enfants allumèrent leurs chandelles et les déposèrent dans un endroit sécuritaire et chaque flamme était une étincelle du feu du soleil. Puis, le soleil jeta un coup d’œil par-dessus les bras de la nuit, et vit les petits feux qui brillaient et commença à se réchauffer un peu plus, à donner un peu plus de lumière et à se sentir encore un peu plus jeune.

Tôt le matin, les adultes réveillèrent les enfants. Ensemble, ils grimpèrent jusqu’au sommet d’une colline et firent face à l’Est, en direction du soleil levant. Ils chantèrent de belles chansons au soleil et courraient partout pour se réchauffer. Ils attendaient pou voir ce que l’aurore apporterait.

Le ciel commença à passer du noir, à l’indigo, au bleu. Peu à peu, le ciel s’éclaircissait. Une lumière dorée apparut à l’horizon. La nuit entrouvrit ses grands bras, et dans un éclat de clarté, le soleil apparut, nouveau, fort et brillant.

Comme le soleil s’était bien reposé pendant la longue nuit et qu’il avait rajeunit grâce aux chansons et aux remerciements des enfants, il redevint jeune comme un petit bébé, né de la nuit une fois de plus.

« Le soleil revient ! Le soleil renaît aujourd’hui !, s’écriait tout le monde. Et ils dansèrent et ils chantèrent encore pour célébrer la naissance d’un nouveau jour, d’une nouvelle année.

Conte pour la spirale de l’Avent
Un chevreuil, un renard, un lapin, un écureuil, un ours.
Créer une spirale en soie, en mousse ou en branches de sapin.
La spirale est un chemin dans la forêt. Au centre, mettre une chandelle.

Il était une fois, une petite fille qui se retrouva perdue dans les bois. Elle jouait insouciante autour des arbres. Elle riait en courant le long des rives d’un petit ruisseau en regardant la lumière qui scintillait en coulant sur les nombreux cailloux colorés. Elle s’amusait tellement qu’elle ne regardait pas où elle allait, sans réaliser qu’il était tard et que la noirceur tombait et qu’elle ne savait plus comment retourner chez elle.

La noirceur enveloppait la forêt autour d’elle. Il n’y avait pas de lumière pour lui montrer le chemin à emprunter pour retourner à la maison. C’était le temps de l’année où les nuits froides d’hiver allongeaient de plus en plus chaque jour.

Elle avait une petite chandelle qu’elle transportait dans ses petites mains, mais elle n’avait pas de feu pour l’allumer. La petite fille avait peur et elle était perdue.

Elle était seule dans la sombre forêt quand soudain elle aperçut un chevreuil qui passait près d’elle. Le chevreuil ne semblait pas avoir peur d’elle. Il broutait l’herbe qui perçait à travers la neige. La douceur et le calme du chevreuil apaisèrent la jeune fille et l’aidèrent à oublier ses soucis. La petite fille continua sa route dans la forêt noire. Peut-être réussirait-elle à retrouver le petit ruisseau qu’elle avait suivi plus tôt et il la mènerait jusque chez elle.

La petite fille marchait dans le noir quand elle remarqua une petite lueur qui illuminait le chemin devant elle. D’où pouvait bien venir cette lumière alors qu’il n’y avait pas de lune ni d’étoiles qui brillaient dans le ciel cette nuit-là. À cet instant, un petit lapin sauta devant la petite fille dans le sentier. Les lapins sont habituellement peureux, mais celui-ci était sorti de sa cachette pour chercher à manger. De le voir devant elle lui donna le courage d’affronter sa peur. Elle continua sa route, remplie d’espoir.

Plus elle avançait, plus l’éclat de la lumière semblait s’aviver. Tout à coup, un renard apparut dans l’ombre de la lumière. « C’est un animal si rusé et intelligent, et capable d’agir rapidement et avec assurance, pensa-t-elle. » Le seul fait de penser au renard l’aida à se sentir plus confiante et à se rappeler que son esprit fin l’aidera à retrouver son chemin. Une fois de plus, elle reprit courage et continua à chercher le chemin qui la ramènerait chez elle. Elle continua d’avancer un peu plus vite sur le chemin sinueux qui semblait la guider vers la lumière. Peut-être s’agissait-il de la lumière d’un feu que quelqu’un avait allumé?

À sa grande surprise, dans la lueur de la nuit, elle aperçut un jeune écureuil. Il babillait en courant dans toutes les directions. « Les écureuils sont si travaillants, ils n’abandonnent jamais, ils sont toujours occupés à chercher des noix. ». Elle sentait que l’écureuil l’encourageait à ne pas abandonner, à continuer de chercher sa route. Ses pas lui paraissaient plus légers, malgré la noirceur. Elle continua sa route sur le chemin tortueux, en se rapprochant toujours plus de la lumière.

Puis, quand elle leva les yeux, elle avait peine à croire ce qu’il y avait devant elle. Était-ce possible? Parmi les arbres, un gros ours maladroit essayait de se trouver un abri pour passer l’hiver. L’ours n’avait pas peur de la noirceur. Il serait seul tout l’hiver, il dormirait dans les profondeurs de sa grotte sombre, bien au chaud. La petite fille se sentit soudainement comme l’ours. Elle n’avait plus peur de la noirceur, même si elle marchait seule dans les bois.

Elle suivait toujours le chemin sinueux, puis, quand elle tourna le coin, une lumière scintillante apparut devant elle. Elle s’approcha de la lumière et alluma sa petite chandelle. Maintenant, sa propre lumière illuminait la forêt et chassait la noirceur. À ce moment-là, son cœur se remplit de joie et de reconnaissance et ses peurs disparurent. Sa petite flamme l’éclairait et illuminait la route. Elle retrouva rapidement le chemin qui la mena chez elle.

- Calendrier de l’Avent : on peut y mettre des mots, des idées de préparatifs, des dessins…
Autre idée : épingler ou coller chaque jour une étoile sur le fond bleu de la table des saisons.

- La spirale de l’Avent : peut être faite au tout début de l’Avent
Lire le conte pour la spirale de l’Avent
http://laroseliere.csp.qc.ca/activites-avent.htm
http://www.steiner-waldorf.org/ecoles_steiner/strasbourg_trait-union-0912.pdf
http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2009/12/our-advent-spiral.html
http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2008/12/notre-spirale-de-lavent.html
http://www.fleurdepaix.com/fleur_parcours_fetes_festivals.htm
http://tellingplace.blogspot.com/2007/12/advent-spiral.html
Idée de création : http://maymomvt.blogspot.com/2008/11/spiraling-in.html

- Célébrer le solstice d’hiver. Renaissance du soleil…
Idées : http://www.paganisme.fr/paganisme/fetes-celtiques/yule
Lire le conte mentionné plus haut.

- Saint Nicolas
Conte de la Saint Nicolas : http://www.fleurdepaix.com/fetes_festivals.htm
Chansons : http://www.fete-enfants.com/saint-nicolas-enfants/saint-nicolas-chansons.html
Faire un Saint Nicolas : http://maymomvt.blogspot.com/2007/12/making-needle-felted-figure.html
Idées : Cuire des Jean bonhomme ou Mannele, brioches en forme de petits bonhommes.
Préparer un plateau avec une pomme ou une carotte pour l’âne sur un plateau ainsi que quelque chose pour le saint Nicolas (traditionnellement un verre de lait). Et, le lendemain matin les enfants trouvent le bol vide et la pomme grignotée, ainsi que des petits bonbons en santon et quelques menus cadeaux…

Polir les chaussures et les mettre à l’entrée. Catherine : « Nous avons cousu une petite pochette (canevas de coton imprimé avec une demi-pomme trempée dans la peinture) que nous laissons avec les souliers. St-Nicolas remplit les souliers de surprises, noix dorée, clémentines, canneberges séchées, chocolat si désiré, un crayon spécial, etc. »

- Autres fêtes : Sainte Lucie, etc. http://www.joyeux-noel.com/avantnoel.html
http://rhythmofthehome.com/winter-2010/santa-lucia-festival/

http://rhythmofthehome.com/winter-2010/santa-lucia-crown/

- Rois mages : contes et liens à voir ici http://apasdelutins.unblog.fr/2011/01/03/les-rois-et-la-nouvelle-annee/

(Un beau post de Catherine qui présente la table de l’Avent, l’ange, la spirale de l’Avent : http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2008/12/notre-spirale-de-lavent.html)
Lire aussi http://celebratetherhythmoflife.blogspot.com/2010/12/excerpt-from-rudolf-steiners-lecture-in.html

- Comptines et chansons pour l’Avent (transmises par Catherine qui les a apprises de Chalia) :
Spirale de l’Avent :
Je porte ma chandelle
dans la nuit

Je porte ma chandelle
dans la nuit

illumine, illumine
illumine mon coeur

ilumine, illumine,
illumine la nuit

- Vois ma petite bougie
briller dans la nuit,
oh que j’aime ça

Sa lueur, oh que j’aime ça
Sa lueur

Vois ma petite bougie
briller dans la nuit,
oh que j’aime ça

Sa lueur, oh que j’aime ça
Sa lueur

Pour l’Avent
C’est le temps de l’Avent,
mon coeur attend,
lumière qui descendra du ciel,
la nuit de Noël

En allumant la bougie de la couronne de l’Avent, chaque dimanche :
En attendant Noël
qui descendra du ciel
au coeur de l’hiver
sur notre sombre Terre

J’allume une bougie
qui brille dans la nuit

(le second dimanche) J’allume deux bougies
qui brillent dans la nuit

etc.

Solstice d’hiver
Le soleil renaît aujourd’hui aujourd’hui
après cette plus longue nuit
chantons et célébrons gaiement
le retour de ces chauds rayons

Idées d’aquarelles :
- ciel étoilé
- ciel avec neige (avec sel ou autre)
- sapin
- étampes : http://www.filthwizardry.com/2010/09/plasticine-stamp-printing.html

Idées de choses à faire :
- un tablier de contes pour l’Avent
- des bougies
- lanterne étoile
- un tapis pour la spirale de l’Avent
- une couronne
- des personnages : lutins, saint Nicolas, etc.
- des décorations
- des guirlandes en noix ou autre
- décorations en papier
- des étoiles en papier de soie
- mobile cloche du livre 1000 activités…
- idées d’emballage cadeaux originales du même ouvrage
- Chocolat cru aux épices de pain d’épices
- L’Avent dans la maison de poupées : petit sapin, petite crèche en fèves, guirlande flocons, etc.
- Sapin en laine cardée et feutrée
- Anges de l’Avent en structure bois
- Flocons en napperons papier
- Lanterne « cristal »
- Bonhomme pain d’épices en « vrai » et en laine
- Pliage serviette en sapin de Noël
- Gâteaux de Noël
- Vitraux faits en collant du papier de soie avec du blanc d’oeuf

Divers liens, en vrac :

- Couronne : http://www.lavieenvert-topiaire.com/topiaire/decorations-noel/13/couronnes.html
http://www.teteamodeler.com/vip2/nouveaux/creativite/fiche403.asp
http://www.teteamodeler.com/vip2/nouveaux/creativite/fiche393.asp
http://www.teteamodeler.com/boiteaoutils/creativite/fiche43.asp
Couronne fée Rosae (j’aime bien l’intro sur le conte, dommage qu’il n’en soit pas dit plus)
http://www.magazine-avantages.fr/,couronne-bucolique-de-la-fee-rosae,140,16689.asp

- En français, pour faire des étoiles : http://petitescroix-compagnie.over-blog.com/article-14354547.html
http://www.creavea.com/deco-de-noel_deco-de-nael-realiser-une-etoile-a-suspendre-en-papier_fiches-conseils_427-0.html
http://instantspapiers.canalblog.com/archives/2010/11/11/19577582.html
http://organiser-anniversaire.fr/bricolages/decoration-etoilee-pour-les-fetes-494
http://www.senbazuru.fr/files/category-no00ebl.php

Liens vers des créations à faire :
- http://maymomvt.blogspot.com/2008/11/spiraling-in.html

- http://twigandtoadstool.blogspot.com/2010/11/queen-winter.html
http://twigandtoadstool.blogspot.com/2010/12/let-there-be-light-illuminated-ice.html
http://twigandtoadstool.blogspot.com/2010/12/felt-shooting-stars-tutorial.html

- http://notesonanaria.blogspot.com/2010/11/christmas-rainbow-baby-tutorial.html

- Saint Nicolas : http://maymomvt.blogspot.com/2007/12/making-needle-felted-figure.html
- Saint Nicolas : http://maymomvt.blogspot.com/2007/12/making-needle-felted-figure.html
Personnage : http://momenttomomentdk.blogspot.com/2010/09/woolen-autumn-creation.html

- Diverses choses magnifiques : http://rhythmofthehome.com/celebration/
http://rhythmofthehome.com/winter-2010/festive-candles/

- Vitraux en blocs de cire : http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2008/12/le-jeudi-on-fait-du-bricolage.html

- http://madebyjoel.blogspot.com/2010/12/holiday-reindeer-cards.html

- http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2010/12/le-solstice-dhiver.html
http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2010/12/crafting-and-crafting-some-more.html
http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2010/12/une-jolie-decoration-pour-le-sapin.html
http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2010/11/le-calendrier-de-lavent.html

- http://weefolkart.com/content/gnome-snowflake-garland
http://weefolkart.com/content/santa-peg-gnome
http://weefolkart.com/content/felt-tree-forest
http://weefolkart.com/content/traditional-snowflakes-0
http://weefolkart.com/content/wool-roving-angels

- http://www.duofiberworks.com/journal/2010/3/4/tissue-paper-lantern-tutorial.html
http://www.duofiberworks.com/journal/2009/1/5/window-star-tutorial.html
http://www.duofiberworks.com/journal/2007/10/15/pinegnome-tutorial.html
http://www.duofiberworks.com/journal/2009/12/2/gnome-children-free-knitting-pattern.html
http://www.duofiberworks.com/journal/2007/11/18/fuzzy-firs.html
http://www.duofiberworks.com/storage/candleholder.pdf

- http://fairydustteaching.blogspot.com/2010/12/easy-peasy-santa.html

- http://watkinseveryflavorbean.blogspot.com/2010/12/christmas-is-coming.html
http://watkinseveryflavorbean.blogspot.com/2010/12/godly-play-advent-in-felt.html

- http://aupetitmondedelisa.blogspot.com/2010/12/decoration-bonhomme-de-pain-depices-en.html

- http://stecolargol.over-blog.com/50-comments-36691353.html

- http://www.flickr.com/photos/27913679@N04/2999460402/

- http://www.2travelandeat.com/France/faire.une.couronne.de.noel.html
http://www.2travelandeat.com/France/Fichiers.PDF/gateaux.pate.a.papier.pdf
http://www.2travelandeat.com/France/Fichiers.PDF/pliage.serviette.sapin.de.noel.en.papier.pdf

- http://www.creavea.com/feutrine_sapin-de-noel-en-feutrine_fiches-conseils_2-0.html

- http://dominiquelarcher.free.fr/old2003/objets/creche.pdf

- http://www.pomverte.com/Noelbric.htm#Lutins

- http://www.papa-noel.be/guirlande/noel/guirlande-noel-1.htm

- http://ecole.des.fees.free.fr/index.php/2010/12/08/spirale-et-table-dautomne/

- http://watkinseveryflavorbean.blogspot.com/2010/12/godly-play-advent-in-felt.html

- http://themagiconions.blogspot.com/2009/12/make-hanging-christmas-stars.html

- http://fairydustteaching.blogspot.com/2010/12/easy-peasy-santa.html

- Cuisine de Noël :
- Cuisine de Noël :
http://www.cleacuisine.fr/pains-et-viennoiseries/le-stollen-d-aude-et-autres-gourmandises-festives
http://mes2petitesmains.canalblog.com/archives/2009/12/07/16067094.html
http://www.2travelandeat.com/France/decoration.maison.en.pain.d.epices.vitraux.html
http://www.supertoinette.com/recette/550/brioche-couronne-avent-to.html

- Réflexions (en anglais) : http://celebratetherhythmoflife.blogspot.com/2010/12/quieting-and-excitement.html
http://celebratetherhythmoflife.blogspot.com/2010/12/marsha-johnsons-reminder.html
http://celebratetherhythmoflife.blogspot.com/2010/12/excerpt-from-rudolf-steiners-lecture-in.html

Aujourd’hui, j’ai fait une couronne de l’Avent.
dsc09776.jpg
J’ai enroulé du fil de fer autour de branches

dsc09777.jpg
J’ai eu envie de rajouter du raphia

dsc09778.jpg
J’ai planté des bougies dans du fil de fer

dsc09780.jpg
Je les ai décoré avec de la cire à modeler dorée et j’ai collé des pommes de pin

dsc09785.jpg
Je suis allée chercher quelques branches de conifères près de chez moi et les ai planté dans la couronne

dsc09782.jpg
Les lutins ont improvisé une activité découpage avec l’emballage de biscuits…

J’ai fait un deuxième petit sapin en laine feutrée
dsc09786.jpg

Un lien vers des pas à pas en laine feutrée : http://feutre.canalblog.com/tag/Laine%20Cardée

Mes réalisations :
http://apasdelutins.unblog.fr/2010/11/26/pas-a-pas-de-figurines-de-lavent/
http://apasdelutins.unblog.fr/2010/12/09/tuto-pour-la-sainte-lucie/
http://apasdelutins.unblog.fr/2010/12/15/2127/

http://apasdelutins.unblog.fr/2010/12/22/solstice-dhiver-et-pleine-lune/
http://apasdelutins.unblog.fr/2010/12/13/sainte-lucie/
http://apasdelutins.unblog.fr/2010/12/10/le-petit-arbre/
http://apasdelutins.unblog.fr/2010/12/03/animaux-et-etoiles/
http://apasdelutins.unblog.fr/2010/12/27/noel-sen-est-venu/

Saint Martin – Activités mouton

Créé par le 04 nov 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Recettes, alimentation

Si vous voulez préparer la Saint Martin, voici des pistes !

http://carmina-carmina.com/carmina/Mytholosaints/martin.html
http://lejardindejulie.unblog.fr/tag/pedagogie-waldorf/

En anglais : http://rhythmofthehome.com/autumn-2010/martinmas-celebration/
http://ancienthearth2.blogspot.com/2009/11/happy-martinmas.html
http://momenttomomentdk.blogspot.com/2010/06/glowing-ballon-lanterns.html
http://naturenest.wordpress.com/2009/11/04/martinmas-links-info-lanterns-poems-songs-stories/
http://gardenmama.typepad.com/my_weblog/2010/01/my-entry-1.html
http://maymomvt.blogspot.com/search/label/martinmas
http://www.waldorffamilynetwork.com/saints.html

Des contes, donnés sur le forum IEF Steiner (encore merci !)
Saint Martin
Il y a longtemps, vivait un bon jeune homme qui s’appelait Martin. Par un très froid matin d’hiver, le jeune Martin retournait chez lui après avoir été longtemps parti. Pour ce faire, il devait traverser une petite ville entourée d’un grand mur. Il se dirigeait vers la ville sur son beau cheval fier. Il portait une armure étincelante et son casque brillait. Son beau manteau rouge était doublé de laine d’agneau. Il avait gelé cette nuit-là, mais son manteau le gardait au chaud. Il ne sentait pratiquement pas le froid. Là-haut dans le ciel, l’étoile du soir brillait pour le guider chez lui.

Quand il approcha des portes de la ville, il vit un pauvre homme, un mendiant, vêtu de vêtements en haillons, il était presque nu. L’homme tremblait de froid, mais personne ne venait l’aider. Dans ces yeux, la lumière de l’étoile du soir se reflétait.

En voyant cela, Martin sentit son cœur se remplir de compassion. Il se dirigea droit vers le pauvre homme et enleva son manteau rouge. Et avec un seul coup d’épée, il coupa le beau manteau en deux. Il enveloppa la moitié du manteau autour des épaules de l’homme qui avait si froid et l’autre autour de ses épaules à lui.

Les gens du village regardaient la scène avec stupéfaction, ils étaient touchés par la bonté de Martin. Martin retourna chez lui le cœur en paix. Après avoir mangé un bon souper avec sa famille, il donna de bonnes pommes sucrées à son cheval pour le remercier de l’avoir porté pendant son long voyage.

Cette nuit-là, Martin fit un rêve. Il entendait cogner à la porte de sa maison. Dans son rêve, il se leva pour aller ouvrir, et une lumière brillante l’aveugla. Un être de lumière se tenait devant lui. Il portait la moitié de son manteau qu’il avait donné au mendiant et dans ces yeux brillait la lumière de l’étoile du soir, la lumière du Divin, que nous portons tous en nous. Martin se frotta les yeux. Il réalisa qu’il ne dormait plus, mais qu’il se tenait vraiment à la porte de sa maison et le vent froid lui fouettait le visage. Il referma la porte et vit que son grand manteau rouge doublé de laine d’agneau était accroché à côté de la porte, les deux morceaux avaient été réunis à nouveaux avec une belle couture d’or au milieu.

Après cette nuit-là, Martin devint lui aussi un être de lumière. Martin dévoua sa vie à s’occuper des pauvres, à s’assurer qu’ils avaient suffisamment de nourriture, un logis et des vêtements chauds. Et en vieillissant, la lumière de l’étoile du soir brillait dans ses yeux et dans son visage, et sa lumière était claire et étincelante, et elle se reflète encore aujourd’hui sur le monde.

On peut la voir dans chacune des flammes des chandelles.

La petite fille et la lanterne
Il était une fois une petite fille qui se réjouissait beaucoup de porter sa lanterne illuminée à travers les rues.
Mais soudain, vint le grand vent qui souffla la lanterne.
« Oh! S’écria la fillette, qui me rallumera la lanterne? » Mais elle eut beau chercher autour d’elle, il n’y avait personne.
Survint un hérisson,
« Oh, cher hérisson, cria la petite fille, le vent a soufflé la lanterne, sais-tu qui me la rallumera? »
« Je ne peux pas te le dire, demande à quelqu’un d’autre. Je ne peux pas m’attarder. Je dois rentrer voir mes petits. »
Alors, survint un ours.
« Oh! cher ours, le vent a souffle ma lanterne, connais-tu quelqu’un qui me la rallumera? »
L’ours secoua sa grosse tête.
« Je ne peux pas te le dire, demande à quelqu’un d’autre. Je suis fatigué et je dois dormir. »
Puis vint le renard qui gronda la fillette et lui conseilla de rentrer à la maison, car elle faisait fuir les souris. »
Alors, la petite fille s’assit sur une grosse pierre et se mit à pleurer :
« N’y a-t-il personne pour m’aider? »
Les étoiles entendirent ses pleurs et dirent à la fillette :
« Demande donc à la Mère Soleil; Mère Soleil peut te le dire. »
La fillette reprit courage et continua son chemin. Enfin, elle arriva à une maisonnette dans laquelle était assise une vieille femme qui filait sur son rouet.
La petite fille ouvrit la porte et demanda :
« Connais-tu le chemin pour aller chez Mère Soleil et veux-tu venir avec moi? »
« Je dois continuer à tourner la roue à filer la laine. Mais repose-toi un peu ici, car le chemin est long jusque là-bas. :
Quand elle fut bien reposée, elle repartit avec sa lanterne.
Puis survint une autre maisonnette dans laquelle un vieux cordonnier réparait des chaussures. « Bonjour, cher cordonnier, connais-tu le chemin qui mène chez Mère Soleil et veux-tu venir avec moi? »
« Oh non, dit le cordonnier, je dois encore réparer beaucoup de chaussures. Mais repose-toi un peu ici, car le chemin est long jusque là-bas. »
Quand elle fut bien reposée, elle repartit avec sa lanterne.
Enfin, elle vit une haute montagne se dresser au loin.
« C’est surement ici qu’habite Mère Soleil », se dit-elle, et elle courut aussi vite qu’une biche.
Un petit enfant vint à elle, qui jouait avec sa balle.
« Viens avec moi, dit la fillette. Nous allons chez la Mère Soleil. »
Mais l’enfant préféra jouer et sauter avec sa balle à travers les champs.
La petite fille continua seule son chemin, grimpa toujours plus haut sur la montagne, mais là haut il n’y avait pas de Mère Soleil.
« Je vais attendre ici », se dit-elle, en s’asseyant sur le sol. Et comme elle était très fatiguée par ce long voyage, ses yeux se fermèrent tout seuls et elle s’endormit.
Mais la Mère Soleil avait aperçu la fillette depuis longtemps et quand vint le soir, elle se pencha sur elle et alluma la lanterne.
La petite fille se réveilla.
« Oh, ma lanterne brille à nouveau, s’écria-t-elle. Elle sauta alors sur ses pieds et reprit joyeusement sa route.
Elle rencontra à nouveau l’enfant qui avait perdu sa balle et ne la retrouvait plus.
« Je vais t’éclairer dit la fillette »
« Elle est là! »s’écria l’enfant qui repartit en chantant. Mais la fillette à la lanterne repartit plus loin dans la vallée jusqu’à ce qu’elle arrive à la maison du cordonnier.
Le cordonnier était assis tristement dans sa chambre.
« Mon feu s’est éteint et mes mains sont si glacées que je ne peux plus coudre les chaussures. »
« Je vais te rallumer ton feu », dit la fillette. Ainsi, le cordonnier put se réchauffer les mains et continuer à frapper et à coudre avec application.
La fillette continua tranquillement son chemin à travers la forêt et arriva à la maison de la vieille dame. Dans sa chambre, tout était sombre.
« Ma lumière est éteinte, dit la vieille et depuis longtemps je ne peux plus filer. »
Je vais allumer une nouvelle lumière, lui dit gentiment la fillette. Et ainsi, la vieille femme put continuer à filer et à tourner son rouet.
C’est ainsi que la petite fille arriva dans les champs et tous les animaux s’éveillèrent à la joyeuse clarté de la lanterne.
Le petit renard renifla et cligna des yeux.
L’ours grogna et s’enfonça plus profondément dans sa grotte.
Le hérisson se rapprocha avec curiosité : « Quel est donc ce gros ver luisant? »
La fillette rentra joyeusement à la maison, en chantant sa chanson : « Je vais avec ma lanterne… »

Chanson pour accompagner la marche avec la lanterne…
Je marche avec ma lanterne
Ma lanterne marche avec moi
Au ciel brillent les étoiles
Et moi je brille ici bas
Tout est fini, rentrons sans bruit
Ladigue, ladigue, ladon

Pour télécharger les bulletins de l’école Steiner de Strasbourg (on y trouve parfois des activités pas à pas, des contes, etc.) : http://www.steiner-waldorf.org/ecoles_steiner/strasbourg_trait_union.html
Exemple avec ce numéro avec leçon de peinture : http://www.steiner-waldorf.org/ecoles_steiner/strasbourg_trait-union-0912.pdf

Nos activités du jour, autour du thème du mouton :
Hier soir, je me suis aperçu que je ne trouvais plus la petite grand-mère que j’avais fait avec de la laine feutrée, alors j’en ai fait une autre, d’après ces explications : http://momenttomomentdk.blogspot.com/2010/09/woolen-autumn-creation.html
Je n’étais pas très satisfaite, mais bon…
dsc09277.jpg

Ce matin, nous avons donc pu mettre en scène le conte lu hier
dsc09282.jpg

Ensuite, nous avons dessiné un mouton, voici celui de walid :
dsc09283.jpg
Puis nous y avons collé de la laine brute, celle lavée hier
dsc09284.jpg

Nous avons cardé un peu de laine
dsc09289.jpg
dsc09290.jpg

et fait un grand biscuit en forme de mouton, avec de l’orge et le son, comme dans le conte. Le voici cru et cuit.
dsc09294.jpg
dsc09296.jpg
Recette : mélanger 100 grammes de farine d’orge, 420 grammes de flocons d’orge, 60 grammes de sucre, 2 cuillères à soupe de fécule de maïs, 2 cuillères à soupe de purée d’amandes, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive.

Un petit câlin à Polo…
dsc09298.jpg

Mehdi arrive à faire du trampoline en même temps que son frère, sans s’envoler ni trop tomber !
dsc09299.jpg
Et il commence à maîtriser les roulades
dsc09300.jpg

Une bonne soupe de brocolis/fenouil/céleri et purée d’amandes.
dsc09305.jpg

Les vacances étant finies et Walid et Mehdi se retrouvant comme seuls enfants, ils renouent avec les jeux libres.
Ils ont par exemple installé un parcours rempli de « pièges ».
dsc09306.jpg
dsc09307.jpg

Et joué à d’autres jeux.
dsc09308.jpg

Activité de saison !
dsc09310.jpg

Préparer l’Aïd

Créé par le 03 nov 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Recettes, alimentation, Table des saisons

Nous allons préparer la fête de l’Aïd el kebir, qui est l’une des fêtes les plus importantes dans le calendrier musulman.
Pour cela, cette année, j’ai prévu de faire des activités autour de ce qui touche aux moutons.

Nous avons commencé en lisant ce conte, en conte principal : L’origine des moutons (en le raccourcissant un peu) http://www.contes.biz/conte-518-L’origine_des_moutons.html
J’avais aussi trouvé ce lien, ce sera pour une prochaine fois…
http://www.algerie-dz.com/forums/archive/index.php/t-9659.html

Nous avons aussi donné à manger au mouton, etc. et lavé la laine brute de mouton ramenée d’Algérie.
dsc09276.jpg

Autres activités prévues :
Faire un mouton en collant de l’orge et du son, comme dans le conte
Carder la laine
La teindre
Faire des moutons en laine cardée
Faire des moutons en cire à modeler
Peut-être filer la laine (moi) et faire des activités avec : tisser, tresser…

Le jour même, nous partagerons l’agneau, comme cela est prévu. Pour moi, au-delà de la référence au mythe d’Abraham, la fête de l’Aïd est une fête de partage. Il s’agit de donner aux personnes dans le besoin en premier lieu, etc. J’ai lu (dans Islamic Year, qui est plutôt pour les enfants plus grands) que certains ne gardent qu’un tiers de la viande, mais il semble qu’en Algérie la tradition soit de ne garder pour soi que l’épaule du mouton.
islamicyear.jpg

Nous ferons quelques gâteaux inspirés de ces sites :
http://auxdelicesderym.canalblog.com/archives/2008/12/07/11659150.html
http://ririfleur.centerblog.net/6585631-quelques-gateaux-pour-aid-el-kebir

A lire aussi :
http://www.mm-blog.fr/2010/09/aid-tour-du-monde/
http://www.mm-blog.fr/wp-content/uploads/2010/11/pelerinage.pdf.pdf

Hier, nous sommes allés à la Maison des jeux…
dsc09268.jpg

Nous avons regardé le livre Autumn (sans texte, avec de très belles images)
autumn.jpg

Quelques mots sur diverses difficultés…

Créé par le 25 sept 2010 | Dans : Activites, jeux, Non classé, Pedagogie

Je voulais partager avec vous les difficultés qui peuvent parfois se poser à moi, ou que j’ai aussi parfois entendu dans d’autres familles.
Je trouve intéressant de relier cela à mon histoire et à ce que Henning Köhler appelle les troubles des sens primordiaux, tant il est vrai qu’en tant que parents, il peut nous être difficile de transmettre ce que l’on n’a pas eu, d’avoir des attitudes qu’enfants nous n’avons pas pu avoir…

Tout d’abord, je pense à présent que j’ai eu une enfance où ces sens ont particulièrement été entravés, par diverses circonstances.

- Le sens de la vie. J’ai longtemps demandé à ma mère à quoi pouvait bien servir de vivre, quel sens pouvait-il bien y avoir à cela… Au bout de plusieurs mois, ses réponses ne me satisfaisant pas (vu que le sens de l’existence ne m’était alors pas intelligible), j’ai arrêté mes questions, résignée… A côté de cela, il me semblait particulièrement insensé d’être soumis à des rythmes : quelle aberration d’avoir été créée avec des besoins récurrents ! Je ne comprenais pas ces pertes de temps inutiles : dormir, manger, se laver, et toujours recommencer !
C’est pourquoi aujourd’hui, j’essaie de me forcer à tenir un rythme de la semaine et aussi un rythme de la journée. L’on peut toujours dire que l’on est confronté à des imprévus, mais je pense que cela reste un ou des prétextes. D’ailleurs, les imprévus seraient alors sensés être les exceptions qui confirment la règle, il me semble.
dsc03583.jpg

- Le sens du toucher. J’ai été une enfant réfractaire au contact, sauf avec ma mère les premières années. Je ne voulais pas être touchée, approchée, embrassée, prise dans les bras… Je n’aimais pas le contact enveloppant des chansons. J’aspirais même à ne jamais aimer de ma vie et rêvais secrètement à une vie retirée du monde…
Je pense que j’ai alors grandi avec un sentiment faussé des limites de mon corps. Et une insécurité dans mon corps. Concrètement, aujourd’hui, cela se traduit par le sentiment de me sentir en danger dans mon corps, atteinte, envahie dès que je me sens stressée. Cela est particulièrement flagrant en cas de conflits avec mes enfants…
10069331.jpg

- Le sens du mouvement. J’étais une enfant particulièrement atteinte de ce point de vue là. J’ai refusé de marcher avant un certain âge (je dis refusé car, bambine, je m’asseyais systématiquement en tailleur…), j’ai appris à courir tant bien que mal à l’école, je ne supportais pas de voir des personnes danser, n’aimais pas les chansons, étais souvent en retrait, etc.
Heureusement, j’ai aimé jouer au foot, nager, escalader, pédaler, etc. Quoi qu’il en soit, de ce fait, je n’étais pas particulièrement créative, même si j’ai beaucoup rêvé éveillée ! Avec Olivier, j’ai rarement pensé à lui proposer des activités manuelles car je n’y pensais pas… Avec Walid, il a fallu attendre que son frère soit déscolarisé quelques mois pour que cela s’instaure à la maison, puis que je libère ma créativité ! Quant à jouer, j’ai mis énormément de temps à être « présente » dans mes jeux avec les enfants.
De même, ce n’est que récemment que les enfants jouent en faisant vraiment appel à leur imagination, aient des images vivantes présentes dans leur quotidien…
dsc04799copie.jpg

- Le sens de l’équilibre qui se répercute sur le jugement. J’étais une enfant sans jugement, je n’étais pas connectée à ce que je pensais, ce que je ressentais et, surtout, j’étais incapable de jugement esthétique. C’était d’ailleurs quelque chose que je n’arrivais pas à comprendre : que des gens puissent trouver des choses belles. Pour moi, le monde baignait dans une sorte d’indifférence…
dsc05479copie.jpg

- Le doute contagieux. Je crois sincèrement que lorsque l’on est en présence de quelqu’un qui met en doute, par exemple, un aspect de l’éducation de nos enfants, quand bien même l’on peut être convaincus de notre position, il se peut que sur un autre plan, nous soyons subtilement atteint par le doute et les craintes de l’autre. Car la peur est contagieuse ! Il nous déséquilibre et met en danger notre sens du jugement…
Il nous faut alors dissocier la peur de l’autre de la discussion en elle-même, pour ne pas alors se mettre à douter indéfiniment.
Pour cela, il faut sans doute suffisamment avoir confiance en soi et être capable de comprendre ce qui se passe en nous, aussi.

Pour toutes ces raisons, je fais encore des blocages sur certaines aspects de notre quotidien.
Je me dis aussi que le fait de ne pas parvenir à mémoriser des contes, et même encore de simples comptines, chansons ou jeux de doigts doit avoir avec tout cela.
Hier soir, j’ai alors décidé de remédier à cela progressivement en essayant d’emporter cette demande dans mon sommeil, ainsi que préconisé par Henning Köhler. J’ai très mal dormi (mais pour d’autres raisons), mais cela à marché : les jeux de doigts lus hier ont été enregistrés, dans un premier temps.

Aussi, pour les choses à mémoriser, j’ai décidé de fixer tout d’abord mon attention sur seulement peu de choses :
- 3 ou 4 comptines
- 5 ou 6 jeux de doigts
- 3 ou 4 chansons
- Quelques rondes
Et de me servir du livre Entre les mots ou de mon imagination pour mettre en scène des rondes ou autres mouvements à la manière de l’eurythmie, le vendredi.

Sélection de comptines, dans un premier temps :
- Bonjour Soleil, dont j’avais parlé et que j’ai déjà appris, très appréciée par Mehdi qui adore tout ce qui est lié au soleil.
- Comptine pour obtenir le silence, du livre Entre les mots
- Comptine pour introduire ou finir une activité (et celle pour les travaux d’entretien) du même ouvrage.

Jeux de doigts :
- Un gros lézard, que nous connaissions déjà
http://www.momes.net/comptines/mains/le-gros-lezard.html
- Minouchette (avant d’aller dormir), du livre Jeux de doigts, rondes et jeux dansés. http://www.editions-retz.com/Jeux_de_doigts_rondes_et_jeux_danses_Tome_2_CD_audio_-9782725627595.html
- Cornélius et Sibélius, du même ouvrage
- En montant (idem)
- Lavons les mains (idem)
- La pomme et l’escargot (que nous avions lu dans un Graindor), en lien avec l’automne.

Chants :
- La chanson préférée de Mehdi : Soleil, soleil
http://www.chansons-pour-la-planete.com/DirectEnergie/Telecharger/Chanson/Soleil-soleil
- La chanson plébiscitée par Walid en ce moment : L’ours brun, du CD Hippo tam tam
http://jeanfrancois.troump.free.fr/cd-dvd/index.htm sur la tristesse d’un ours voyant sa vallée soudain traversée par une autoroute et dont le refrain est très entraînant : Dans ma vallée, olé olé…
- Le soleil est parti (CD Au fil des saisons dont j’ai les paroles aussi)

Et ils feront des chants en arabe avec leur papa, à l’aide du CD A l’ombre de l’Olivier dont ils ont été bercé plus ou moins toute l’enfance, et avec quelques autres pistes sur internet : http://www.mamalisa.com/?t=fl&lang=Arabic

D’ailleurs, j’ai remarqué aujourd’hui qu’à présent, Walid est capable de chanter une chanson inconnue presque en même temps que moi, en répétant tout de suite les paroles, ce qui était impensable pour lui auparavant.

Rondes :
- Trois petits bonhommes, du livre Jeux de doigts, rondes et jeux dansés
- La ronde des nuages (idem)
- La pomme (idem)

(Une chose amusante : aujourd’hui, alors que Walid jouait « au restaurant », j’ai remarqué qu’il ne me proposait pas les plats qu’il a l’habitude d’imaginer me préparer, mais plutôt des fruits ! Par contre, ses tarifs ont augmenté : 1000 euros la banane au chocolat, gloups !)

Combat de titans et retour du père !

Créé par le 25 sept 2010 | Dans : Activites, jeux, Non classé

Ce matin, nous sommes allés au Thé des parents, où nous nous réunissons pour échanger autour de thèmes liés à l’éducation et à la parentalité.
En attendant le bus, nous avons fait des jeux de doigts (cf le post à venir).
dsc08285.jpg

En rentrant, pendant que je tentais de travailler un peu, les enfants se sont déguisés, Mehdi en éléphant cette fois (c’est le premier déguisement que j’avais cousu quand Olivier avait un an !).
dsc08286.jpg
Coup de trompe…
dsc08290.jpg

Walid me faisait aussi un spectacle
dsc08292.jpg
…pendant que Mehdi me quémandait un petit spectacle improvisé de marionnettes.
dsc08293.jpg
Il est trop petit pour manipuler ces marionnettes, vivement que l’on ait plus de poupées de sol !

Et leur papa est rentré !
dsc08231.jpg
Chargé de bonnes victuailles de là-bas.
Des kilos de merveilleuses figues fraîches dont je me suis régalée (je n’aime pas les figues achetées en France, elles ne sont pas juteuses et fondantes ainsi…)
dsc08296.jpg
Et des kilos de figues séchées
dsc08298.jpg
des kilos de dattes
dsc08305.jpg
Plein de gateaux algériens…
dsc08300.jpg
dsc08302.jpg
Mais aussi de la galette et du bon pain, alors Walid a voulu que nous préparions de la chorba pour le souper !
Les enfants se sont particulièrement régalé !
dsc08306.jpg

Mais encore des cadeaux de la part de la belle-famille
dsc08297.jpg
Des dessins de mon beau-frère préféré, que j’avais invité à renouer avec sa créativité… (dommage que les feuilles ait été pliées)
dsc083041.jpg
De la laine que j’avais demandé, pour préparer de la laine cardée avec les enfants en vue de la fête du grand l’Aïd.
dsc08301.jpg

Beau temps

Créé par le 16 avr 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Non classé

Ces jours-ci, il fait assez beau alors nous en profitons pour refaire le plein de lumière ;)

Beau temps dans Activites, jeux dsc05346r
J’ai quand même fini ma mini série de petits personnages cousus avec ce bébé-feuille.

dsc05347.jpg

La première tulipe du jardin

dsc05349.jpg

Nous faisons davantage de balades en vélo

A Enfantine, Walid a planté des salades, des plants de tomates et des plants de poivrons…
Pendant ce temps, Mehdi profitait aussi de la nature…

dsc05355.jpg

dsc05351.jpg

et il m’aidait à préparer la salade de choux.

dsc05350.jpg

Anniversaire féérique

Créé par le 14 avr 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé

Cette nuit, une fée est née…

dsc053222.jpg

C’est normal, c’est mon anniversaire ;)

Les enfants m’ont aidé à préparer un gâteau cru aux framboises (recette de Vegan bio parue dans le magazine Grandir Autrement n17…) et ils ont préparé tout seul un gâteau aux bananes.

 dsc053151.jpg

dsc053191.jpg

Ma mère avait préparé une salade crue délicieuse (recette tirée du livre Cuisine vivante pour une santé optimale), miam !

dsc05331.jpg

Mon gâteau cru était divin, subliment bon… je le referai !

dsc05337.jpg

En cadeau, j’ai eu le livre de gnomes que j’adorais lorsque j’étais enfant. Bon, nous ne l’avons trouvé qu’en anglais, mais au pire, les images font rêver… J’ai aussi eu un livre commandé à la Fédération Steiner, deux assiettes creuses en grès (c’est déjà mieux que rien, nous manquions vraiment d’assiettes creuses…) et un réveil. Je suis gâtée !

dsc05341.jpg

Encore des parties de Mölkky, on ne s’en lasse pas. Aujourd’hui, nous avons joué avec ma nièce.

dsc05342.jpg

Ce soir, nous avons lu ce livre que j’aime énormément :

ladifference.bmp

Je trouve les dessins « doux » et superbes, le livre parle non seulement de la métamorphose des chenilles, mais des différentes sortes de papillon. Il aborde également les rythmes terrestres, mais je ne vous en dit pas plus ;)

Joyeux anniversaire !

Créé par le 19 mar 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Recettes, alimentation

Mercredi soir, Walid a voulu balayer avec le grand balai.
Joyeux anniversaire ! dans Activites, jeux dsc04754q.th
Quand Mehdi s’est endormi, nous avons décoré ses deux bougies :
dsc04759pp.th dans Creations

Le jour de l’anniversaire, les enfants m’ont aidé à préparer à manger et leur aide m’a été très précieuse car ils m’ont assisté du début à la fin ;)
Walid a coupé, il a même épluché une pomme de terre, il a mélangé, fait des boulettes, mis des kiwis sur la tarte, passé l’éponge, etc.
dsc04773u.th dans Fetes

Comme ça, nous étions fins prêts à midi, pour recevoir également l’amie de Mehdi, venue elle aussi fêter son anniversaire, étant donné qu’elle est née le même jour que lui !
dsc04774.th dans Recettes, alimentation

Après le repas, pendant que la petite faisait la sieste, avec les oeufs en laine cardée que nous avions fait, j’ai monté un mobile.
dsc04776h.th

Nous sommes allés nous promener…
dsc04779z.th

Puis nous sommes rentrés souffler les bougies et manger le gâteau d’anniversaire et les « friandises de l’écureuil » (cette recette est un pur délice ! http://veganbio.typepad.com/veg_anbio/2010/03/friandises-de-lécureuil.html ).
dsc04787s.th
Il y avait trop peu de place sur notre table pour tout caser ;)
Les enfants ont joué au jeu de pêche.
dsc04792p.th

Le soir, Mehdi a joué avec ses cadeaux !
dsc04799k.th
dsc04805w.th
dsc04807o.th

Ce matin aussi (pendant que son frère coloriait inlassablement) !
dsc04808o.th
dsc04810ag.th
Le panier à pommes de pin a beaucoup plu aussi…
dsc04812p.th

Visite de l’école Steiner de Lyon

Créé par le 15 mar 2010 | Dans : Activites, jeux, Non classé, Pedagogie, Sorties/vacances

Samedi, nous sommes allés à la journée portes ouvertes de l’école Steiner de Lyon. Nous y avions déjà été à l’occasion du marché de Noël (où Walid avait adoré faire sa bougie), mais nous y sommes retournés car le programme était vraiment alléchant ;)

Le matin, nous avons vu des élèves de classe de 8ème coudre des costumes.
Visite de l'école Steiner de Lyon dans Activites, jeux dsc04641vu.th
Et avons assisté à des cours de classe de 3ème : leçon de dessin de forme et leçon d’allemand. Le cours d’allemand était très dynamique, très vivant (comme devrait l’être tout apprentissage de langues vivantes !) avec de nombreuses chansons où les enfants dansaient à moitié aussi…

Après, il y avait une table ronde où l’on pouvait poser autant de questions que l’on voulait. On pouvait aussi visiter une exposition pédagogique et visiter les jardins d’enfants.
dsc04644eo.th dans Pedagogie

Après le déjeuner, Walid et Mehdi sont allés à la « garderie », au jardin d’enfants, pour que je puisse faire un atelier d’eurythmie. C’était très enrichissant. Nous avons fait de l’eurythmie géométrique et l’enseignante nous a présenté des exercices représentatifs des différentes classes. C’était loin d’être facile, mais il était néanmoins très amusant de se « tromper » ! Et l’on se rendait compte à quel point cela pouvait permettre de saisir intuitivement des « lois » géométriques…
dsc04655y.th dans Sorties/vacances
dsc04649g.th

En parallèle, il y avait un atelier de peinture, mais je n’ai pas pu me dédoubler, snif.
Et voilà, c’était déjà fini.
dsc04660d.th

J’ai aussi acheté de la cire à décorer, pour nous en servir entre autre pour préparer Pâques (et ça pourra servir de cire à modeler pour les enfants car en réalité c’est la même chose, si ce n’est que la cire à décorer est plus fine, donc plus facile à travailler pour les petits). Et ce livre fabuleux sur les fêtes :
l198xh172arton27308c6c.jpg
Il est formidable ! C’est le tome 2 qui présente les fêtes allant de Pâques à la Saint Martin, en passant par la fête d’anniversaire. Il donne plein d’idées pratiques, de chansons, de créations, etc. Le tome 1 présente l’autre période et la table des saisons.

Voici quelques notes que j’ai également prises sur des informations pratiques :
Tout d’abord, les enfants fréquentent aussi l’école le mercredi, ce qui évite une cassure dans le rythme de la semaine.
A partir de la première classe, les enfants commencent par faire une sortie, qui deviendra, au fil des années, un séjour (qui peut aussi bien être culturel qu’être du camping ou faire du canoe, par exemple).
Ils apprennent deux langues : l’anglais et l’allemand (dispensés uniquement dans cette langue par un enseignant dont c’est la langue maternelle).
Dès la neuvième classe, les jeunes élaborent des projets. A la douzième classe, il réalise un « chef d’oeuvre ».
Le matin, l’enfant commence la journée par des activités physiques éducatives : jeu de doigts qui interpellent dans la corporéité, flute, chant, etc.
A l’adolescence, il y a un « cours » d’éthique.
Si les enfants intègrent une école classique en cours de route, leur confiance en eux leur permet de ne pas être perturbés par les notes.
A contrario, pour intégrer Steiner en cours de route, plus l’enfant sera grand, plus il devra témoigner de sa motivation avant d’être accepté. Pour que ça fonctionne. Il y aura un temps d’essai.
Pour pouvoir poursuivre leur scolarité en lycée Steiner (ou pour d’autres enfants d’autres écoles, en collège), certains trouvent des « familles d’accueil ».
A Lyon, les effectifs des classes sont de 13 à 18 élèves.
Dans le cadre d’enfants « précoces » ou encore d’enfants moins matures, en général, ils ont toujours quelque chose à vivre dans la classe qui fait qu’ils ne s’ennuient pas. De plus, le groupe classe porte les enfants en difficulté dans un domaine, ils s’entraident (et l’enseignant s’adapte à chacun aussi).
On n’entre en première classe qu’à partir de 6 ans révolus (6 ans en août au plus tard, pour rentrer en septembre !).

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
margauxlaptiitelouloute |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres