Résultats pour 'lutin steiner'

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez ?

Pause…

Créé par le 17 fév 2011 | Dans : Activites, jeux, Creations, Non classé, Recettes, alimentation

En ce moment, nous ne faisons presque plus d’activités, les lutins ayant été malades…

La crème rose du soir de la Saint Valentin :
1 banane
1 avocat
Des framboises (surgelées)
Upload image

De plus, j’ai encore changé de rythme pour mes repas, avec un repas vers 13h avec grand jus vert, fruits, légumes mais de préférence non mélangés, bruts. Et deux poignées de fruits secs.
Et vers 17h, un petit peu de fruits et un grand smoothie banane caroube.
Je me sens beaucoup plus sereine le soir !
Upload image
(exemple de repas à emporter)

Hier, nous avons été à un atelier pour réaliser une trousse en laine feutrée, pour ranger blocs et crayons de cire, organisé par l’école Steiner de Challes les eaux, près de Chambery. Comme nous n’avons pas eu le temps de faire la trousse et que j’aimais beaucoup la laine feutrée réalisée, j’ai décidé d’en faire un tableau de laine, fini ce matin. Je ferai la trousse pour la première classe plus tard !
J’ai trouvé que l’atelier m’avait aidé à me perfectionner et à maîtriser le feutrage !
Une belle cardeuse :
Upload image
La laine feutrée :
Upload image
Le tableau achevé :
Upload image

Des coeurs, un panier et des bonnes choses

Créé par le 14 fév 2011 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Recettes, alimentation

La célébration de la fête de la Saint Valentin à la mode « Steiner » m’a réconcilié avec cette fête en lui donnant du sens et en la connectant avec la période de l’année…

Voici plein d’idées d’activités :
http://ecole.des.fees.free.fr/index.php/2011/01/27/celebrer-la-st-valentin/
http://www.bricokid.com/bricolage_fiche/coeur_tisse_en_papier
http://fairydustteaching.blogspot.com/2011/02/make-love-bird.html
http://celebratetherhythmoflife.blogspot.com/2011/02/valentines-day-gifts.html
http://gardenmama.typepad.com/my_weblog/2011/01/my-entry-5.html
http://gardenmama.typepad.com/my_weblog/2011/01/my-entry-7.html
http://www.lauraleeburch.com/blog/2011/02/valentine-wreath-tutorial/
http://www.lauraleeburch.com/blog/2011/01/valentines-day-necklace-tutorial/
http://twigandtoadstool.blogspot.com/2011/02/potato-print-valentines.html
http://twigandtoadstool.blogspot.com/2011/02/love-inspired-suncatchers.html
http://twigandtoadstool.blogspot.com/2011/01/hanging-hearts.html
http://twigandtoadstool.blogspot.com/2011/01/our-giving-tree-valentine-for-birds.html
http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2009/02/la-st-valentin-cest.html
http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2009/02/des-coeurs-et-des-oiseaux.html
http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2010/02/biodynamic-valentines-day.html

Quelques recettes crues :
http://www.keimling.de/.cms/298-5-79
http://blog.simplementcru.ch/?p=80
http://veganbio.typepad.com/veg_anbio/2010/02/gâteaux-de-la-st-valentin-végétaliens-et-crus.html

Dessins des montagnes, en rentrant des vacances :
dsc01476.jpg
dsc01477.jpg

Des cartes au-dessus de la table des saisons, pour prolonger le Têt (les festivités durent un mois) :
dsc01485.jpg

Préparation de la Saint Valentin :
dsc01492.jpg
dsc01495.jpg
dsc01497.jpg

Cuisine cuite, par mon chum, lors d’un repas entre amis avec des galettes et soupe algérienne de petits pois.
dsc01501.jpg
dsc01502.jpg

Crusine
dsc01500.jpg
Découverte du pépino
dsc01514.jpg
De quoi emporter pour des pique-nique !
dsc01515.jpg
Houmous de chou-fleur : un vrai régal ! La recette : http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2011/02/par-cette-belle-journee.html
dsc01513.jpg
Une recette à tomber : des petits coeurs en chocolat…
Je me suis inspirée de la recette de Catherine de barres aux noix (dont je ne trouve plus le lien) et d’une recette de fondant choco-noisettes cru : http://quileutcru.canalblog.com/
Ma recette :
Pâte :
Une tasse de noix trempées
Une tasse de noisettes trempées
8 dattes trempées
Mixer et étaler la pâte.
Mettre au frais puis couper des coeurs à l’emporte-pièce.
Crème :
2 c à s de cacao cru
3 dattes
3 à c à s d’eau de coco obtenue en trempant de la coco râpée puis en filtrant
2 c à s de purée de noisettes
Mixer et étaler.
C’est tellement bon que ça a fait l’unanimité !

Le stage de vannerie pour lequel je m’étais inscrite a eu lieu hier : j’ai adoré !
dsc01519.jpg
Osier sauvage
dsc01516.jpg
Le fond
dsc01517.jpg
dsc01520.jpg
C’est comme un soleil !
Upload image
J’ai fini dehors, il faisait si beau.
Upload image
Mon panier (le petit à gauche) !

Ce matin, nous avons fait cette ronde :
L’amour est un cercle

L’amour est un cercle,
tourne, tourne en rond,
L’amour monte,
Et l’amour descend,
L’amour est à l’intérieur,
qui essaie de sortir,
L’amour est tourbillonnant et virevoltant !

Et lu ce conte que j’avais dû trouver sur le forum IEF Steiner :

Un million de valentins

C’était la St-Valentin dans le petit village. Papa Giorgio se réveilla tôt, comme à son habitude. Le soleil n’était pas encore levé. Il se fit une tasse de thé et s’assit dans sa chaise préférée près de la grande fenêtre. Il pouvait voir au loin et il regardait le soleil d’hiver se lever. La lumière rose du matin colorait la neige au sommet des montagnes et répandait tranquillement sa chaleur sur toute la vallée. Tout était tranquille et immobile. Rien ne bougeait dehors, sauf quelques petits oiseaux qui cherchaient quelque chose à manger. La lumière dorée du soleil apparut au-dessus des montagnes. Le jour était là !

Papa Giorgio se redressa soudainement et pensa : l’hiver est si long et si froid, si blanc et si gris. Ce dont nous avons besoin à la fin de l’hiver, c’est de de l’or du soleil. Je sais exactement quoi faire !

Il se dirigea vers l’armoire et déplaça quelques boîtes. Il cherchait quelque chose. Il pensait se souvenir qu’il avait quelque part des sacs en filets qu’il avait l’habitude de remplir de graines de chardon et qu’il accrochait dehors à ce moment de l’année. Les oiseaux adorent manger des graines de chardon ! « Oh oui, s’exclama Papa Giorgio, ces graines attirent la magie. Ils attirent l’or partout où elles sont ! Papa Giorgio regarda plus loin dans son armoire et il finit par trouver les sacs en filet et les graines de chardon qu’il avait presque oublié.

Il sourit, et se demanda pourquoi il n’avait pas nourri les oiseaux depuis si longtemps. « Je dois être rendu vieux et fatigué, mais aujourd’hui, je vais nourrir les oiseaux, chaque graine sera un cadeau de St-Valentin que je leur fais ! Je vais remplir ces sacs en filet de graines, de millions de petites graines, et je les accrocherai dehors près de la fenêtre. Puis, je vais m’asseoir et je regarderai l’Or qui viendra me visiter ! »

Il remplit chacun des sacs avec amour. Les minuscules graines noires brillaient dans la lumière. Il accrocha plusieurs sacs dans les arbres qu’il pouvait apercevoir de la fenêtre. Avant même qu’il ait eu le temps de retourner s’asseoir, les oiseaux avaient commencé à s’approcher. Ils rentraient leurs petites pattes dans le filet et pic, pic, ils picoraient les graines de chardon. Ils devaient vraiment avoir très fin en cette fin d’hiver ! Ici et là sur les sacs en filet, Papa Giorgio voyait des éclairs dorés. De l’or par-ci, de l’or par là qui volait et qui picorait. Les chardonnerets avaient trouvé les valentins de Papa Giorgio ! Et Papa Giorgio regardait les centaines d’oiseaux dorés qui accouraient pour manger les graines de chardon. Les oiseaux chantaient et battaient des ailes pour remercier Papa Giorgio.

Papa Giorgio regarda les oiseaux pendant un bon bout de temps, le doré de leurs plumes lui faisait penser aux jonquilles qui pousseraient bientôt et aux crocus jaunes du printemps. Le roi hiver s’en ira bientôt et les fées du printemps arriveront dans le village. C’était merveilleux de voir tous les oiseaux dorés, comme des petits enfants de soleil. Puis, Papa Giorgio commença a se sentir fatigué et se yeux se fermèrent doucement…

Quand il se réveilla, le soleil se couchait ! Tous les sacs en filet étaient vides ! « Mon Dieu, ces centaines d’oiseaux affamés ont sans aucun doute apprécié leur repas de St-Valentin ! »

Papa Giorgio sortit dehors pour aller chercher les sacs en filet… et à sa grande surprise, il aperçu sur la neige, des plumes dorées placées en forme de cœur ! Les chardonnerets lui avaient eux aussi laissé un Valentin !

Les lutins ont eu tellement d’enthousiasme à nourrir ensuite les oiseaux et à leur bricoler cette mangeoire :
Upload image

D’autres coeurs…
Upload image
Ceux d’Olivier :
Upload image

Et nous nous avons préparé un délicieux repas cru avec amour !
Upload image
Upload image
Légumes à tremper dans le reste de houmous
Salade verte, carottes et mangues : http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2011/02/par-cette-belle-journee.html mais sans noix.
La vinaigrette est sans huile mais avec un peu d’oignon rouge.
Smoothie ananas, pommes et épinards.
Douceur coco râpée et dattes (pour utiliser la coco râpée qui avait trempé dans l’eau).
Upload image

Et ce soir, nous ferons une mousse rose !

Eurythmie et aquarelle

Créé par le 27 jan 2011 | Dans : Activites, jeux, Non classé, Pedagogie

Hier, nous avons enfin fait notre premier cours d’eurythmie (enfin, moi, le second !), depuis le temps que j’attendais ça !
J’ai trouvé que cela était très inspirant, que ce soit le cours pour les enfants (3-6 ans) que pour les adultes.
Walid a participé activement et a même suivi la moitié du cours pour adultes en nous imitant !
dsc01070.jpg
dsc01071.jpg
Le cours pour adulte était vraiment merveilleux, j’ai hâte de participer au prochain !
J’ai appris que l’eurythmie permettait de travailler sur le corps éthérique et aussi que les enfants se nourrissaient des forces éthériques des parents pour leurs croissance, les premières années. Cela m’a beaucoup parlé…

Mon amie Isabel m’a prêté l’ouvrage, malheureusement épuisé, Les moins de 7 ans, d’Elisabeth Grunélius. Je l’ai commencé et il me semble que c’est un ouvrage merveilleux, idéal pour les parents désirant en savoir plus sur la pédagogie Steiner, mais aussi précieux pour les parents qui ont envie d’approfondir leur réflexion, pratiquer avec davantage de conscience, etc. Je suis consciente que j’ai encore beaucoup de chemin à faire pour arriver à être un modèle, notamment dans ma gestion du stress ou encore dans ma façon d’être directive, etc. et je sens que des lectures de ce genre m’inspirent beaucoup !
On en trouve un extrait sur ce site :
http://waldorfalamaison.wordpress.com/vie-quotidienne/les-moins-de-sept-ans/

Ce matin, nous avons fait de l’aquarelle. J’ai utilisé du papier plus épais que d’habitude et je trouve que cela fonctionne mieux ainsi.
D’abord de la peinture libre.
La peinture de Walid, qui dit avoir fait un escargot et un dragon :
dsc01074.jpg
Celle de Mehdi :
dsc01076.jpg
La mienne (j’ai commencé sans idée de but et ai finalement dessiné une graine) :
dsc01075.jpg

Puis, comme nous étions bien lancés, nous avons fait la peinture du conte que j’ai écrit sur ce blog hier, The Noble Candle.
La peinture de Walid
dsc01078.jpg
La mienne (qui a ensuite coulé) :
dsc01079.jpg
L’autre peinture libre de Mehdi :
dsc01077.jpg

Bientôt la Chandeleur !

Créé par le 26 jan 2011 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Recettes, alimentation

C’est bientôt la Chandeleur et, comme nous partons bientôt (finalement samedi, ouf, ça me laisse un peu plus de temps pour les choses à régler !) pour quelques jours, nous avons préparé les bougies ce matin.

Un texte que j’ai traduit, qui avait été mis sur le forum IEF Steiner…

La Chandeleur et le jour de la marmotte

Le 2 février est l’un des grands jours centraux qui composent la roue de l’année. Il tombe à mi-chemin entre le solstice d’hiver et l’équinoxe de printemps et, dans de nombreuses traditions, est considéré comme le début du printemps.

L’éveil du sol
En Europe occidentale, c’est le temps de préparer les champs pour les premiers semis. Même à Seattle, vous pouvez commencer à tourner et à enrichir le sol en prévision des premières semailles, en Mars. C’est un moment important dans une communauté qui dépend de la terre pour sa subsistance. Les champs ont été purifiés et des présents ont été faits à la déesse.

Voici une chanson médiévale anglo-saxonne, enregistrée par Berger, qui était dite par l’agriculteur alors qu’il creusait le premier sillon.

Au sein de la Grande Terre
Mère des hommes.
Dans le giron de Dieu,
déployez-vous, croissez.
Soyez remplis de fourrage
Pour subvenir à nos besoins.

L’agriculteur prenez ensuite une miche de pain, pétrie avec de l’eau bénite et du lait et la plaçait dans le premier sillon, en disant :

Terre généreuse,
Faites sortir du fourrage pour les hommes !
Que les fleurs colorées,
fassent de nous des heureux.
Et, ô Dieu, qui a créé la terre,
Accorde-nous les bienfaits de la croissance,
Que le maïs, le blé,
puissent subvenir à nos besoins.

Les promesses du retour de la lumière et du renouveau de la vie qui sont nées au solstice d’hiver sont en train de devenir manifestes. C’est l’aube de l’année. C’est le moment où une femme qui est enceinte commence à montrer ses rondeurs. Il est temps de glisser hors de l’hibernation de l’hiver, avec précaution, comme la marmotte qui est censée émerger précisément en ce jour pour voir si elle voit son ombre. C’est le moment de la germination. Il s’agit d’un temps traditionnel pour un nouveau départ.

Le point central de la fête de la Chandeleur devrait être la création de bougies ! Vous pouvez choisir une méthode simple : utiliser des feuilles de cire d’abeille et les rouler autour de la mèche, ou faire fondre la cire dans un pot, au bain-marie, puis tremper la mèche dans la cire fondue, attachée à un bâton pour les jeunes enfants. Avoir une casserole d’eau froide à portée de main pour tremper le cône entre les trempettes dans la cire chaude.

Instructions pour préparer des bougies
Nouer une mèche d’environ 10 pouces de long sur un petit bâton robuste.
Plongez-la dans la cire à plusieurs reprises et, lorsqu’elle a refroidi un peu, tirez la mèche entre les doigts pour la redresser.
Pour obtenir des bougies de 6-8 cm de long, faites fondre la cire dans l’eau à côté du pot : quand vous plongez, la mèche passe par la cire et fait une plus longue bougie.
Continuez jusqu’à ce que la bougie soit de la taille désirée, de la largeur d’un doigt ou un peu plus.
Entre les trempettes dans la cire chaudes, plongez la bougie dans un bain d’eau froide pour éviter les brûlures.
Vous pouvez faire deux mèches sur un bâton et faire ainsi une « paire » de bougies reliées par la mèche. C’est un joli cadeau.

Vous pouvez également mettre en place une mèche double et, quand les bougies sont larges d’environ un tiers ou la moitié et sont encore chaudes, vous pouvez les tourner l’une autour de l’autre, ce qui donne une bougie de jolie forme, et continuer encore à la plonger dans la cire un peu. On obtiendra une bougie avec deux mèches !

Pour les jeunes enfants, placez une protection sur le plancher, faites fondre la cire au bain-marie, puis placez le récipient sur une table basse recouverte de papier, et un récipient d’eau froide juste à côté, et demandez aux enfants de plonger dans la cire chaud, dans l’eau froide, et de marcher autour et autour en cercle jusqu’à ce que la bougie soit faite.

Le repas

La Chandeleur est un jour parfait pour se réunir autour de la bonne nourriture. Les aliments des champs et de la récolte sont un bon choix, car ils mettent l’accent sur les nouvelles cultures sur le point d’être plantées. Du pain frais maison est encore mieux, et le pain doit être pétri par tous les membres de la famille, si possible, avant de lever et cuire au four.
Avec du bon pain, peut venir de la soupe aux légumes et du flan avec une pincée de muscade sur le dessus.

Bien sûr, nous mangeons à la chandelle en cette nuit et d’évitons d’allumer les lumières artificielles pendant toute la soirée. Une lecture à haute voix à la lueur des chandelles rend la soirée spéciale et aller au lit avec une bougie est mémorable. Sans parler de prendre le bain du soir à la chandelle !

Voici de bonnes recettes :

Pain frais de la Terre
4 tasses de farine de blé complet
1/2 sachet de levure de boulanger
1 cuillère à café de sel
3 cuillères à café de miel
1 tasse d’eau chaude
1 œuf

Délayer la levure avec l’eau tiède et le miel, puis laisser reposer un peu. Y incorporer un œuf. Ajouter la farine peu à peu, ainsi que le sel. Pétrir la pâte, qui doit être ferme et lisse.
Façonner en un ou plusieurs pains et laisser lever sous un torchon, dans un endroit chaud, jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume.
Enfourner à 200 °C, jusqu’à ce que le ou les pains soient dorés.

Poëlée de copieux légumes d’hiver
1 gros oignon, haché finement
3 gousses d’ail, hachées
1/3 de tasse de beurre
Des légumes

Faire sauter les légumes avec le beurre jusqu’à ce qu’ils ramollissent et commencent à brunir.
Ajouter 2 cubes de bouillon de poulet ou de bouillon de légumes. Bien mélanger, puis ajouter :
4 tasses de légumes frais, y compris les patates douces, poireaux, haricots verts, les cubes de courge fraîche, choux, carottes, brocoli, ou d’autres légumes-racines.
1-2 boîtes de haricots, cuits, noirs, pinto, ou des haricots pour le chili.
2 cuillères à soupe de persil frais haché
1 petit pot de pesto
Du Tabasco si vous l’aimez ou un peu de piment en poudre
Laissez mijoter jusqu’à ce que les légumes soient tendres. Puis ajoutez 1 sac de pois congelés, si vous le souhaitez, Saupoudrez de fromage râpé ou de cuillères à soupe de crème fraîche, ou encore de carrés de pain grillé. Miam !

Flans
1 litre de lait, de la crème si vous en avez
4 œufs, battus
½ tasse de sucre brun ou de sucre complet ou de miel
Noix de muscade

Battre les oeufs, puis les battre avec le lait-crème. Incorporer le sucre jusqu’à consistance homogène. Verser dans 4 ramequins en verre. Saupoudrer de noix de muscade. Dans un plat plus grand, versez de l’eau chaude, placer le plat au four, puis placez les ramequins en verre dans l’eau chaude, et cuire au four à 180 degrés jusqu’à ce que la crème soit figée.
Délicieux chaud ou froid.

Les voeux

Bénédiction des abeilles

Seigneur Dieu, Tout-Puissant,
toi qui as créé le ciel et la terre,
et tous les animaux qui vivent dans l’air
et sur la terre, pour l’usage de l’homme ;
Toi qui as ordonné que
les ministres de ta sainte Eglise
devraient allumer des bougies faites de cire d’abeille,
envoie ta bénédiction sur ces abeilles,
pour qu’elles puissent se multiplier
et être productives
et être préservées de tout danger,
de sorte que le produit de leur travail
peut être utilisé pour ton honneur.

Tiré du Coran

Et ton Seigneur inspira l’abeille à construire des maisons dans les montagnes et les arbres,
et dans (les ruches) qu’ils construisent pour vous.
Et de manger de tous les fruits, suivant la conception de votre Seigneur, précisément.
De leur ventre est issue une boisson de différentes couleurs, laquelle est source de santé pour les gens.
Cela devrait être une preuve (suffisante) pour les gens qui réfléchissent.

Louée soit cette chandelle

Louée soit cette chandelle dans ma main
Louées les flammes où je me tiens
Loués les visages qui sont ici
Loué le monde en cette nuit !

M. Johnson, 2006

Douce Abeille

Abeille, douce abeille
tu fais du miel tellement doux
Le parfum de cire dans ma main,
est remplie de la bonté de la terre.

M. Johnson, 2003

Rêves pour les champs

Au cœur d’une froide, sombre et longue nuit,
la vive morsure de l’hiver sévit.
Mais sous la croûte de neige et de terre,
congelée encore sous une couche de poussière,
la vie grouille, frémit, en plein essor,
les racines s’abreuvent et se restaurent.
Sur les branches, les bourgeons enflent
Dans les ruches, les abeilles ronflent.
Toute la nature semble annoncer, en chantant :
Bientôt nous allons tous accueillir le printemps !

M. Johnson, 2006

Je n’ai pas tout traduit…

La joie du Jour de la marmotte
(par Barbara Walker)

Il y a des ombres que vous faites dans le soleil,
Il y a des ombres que vous faites avec la lampe,
Il y a des ombres qui se cachent dans la forêt
Si vous racontez des histoires effrayantes au camp.
Il y a des ombres que vous faites avec vos doigts,
Des ombres que vous faites juste pour jouer,
Mais l’ombre qui est célèbre est celle de la Marmotte,
Quand elle dit si l’hiver est sur le point de finir.

Sortons très tôt ce matin
Et regardons son ombre, mon fils;
Cela n’est peut être pas très scientifique,
Mais tu dois admettre que c’est amusant !

L’ombre de la marmotte

Une marmotte vit profondément dans le sol.
Elle dort tout l’hiver.
Et chaque année, à cette époque,
Elle se réveille et se demande,
« Est-il temps de sortir du lit
Ou de me blottir sous les couvertures ?  »
Alors, elle passe la tête vers le haut, hors de la terre.
Va-t-elle voir son ombre ?

Voici une petite marmotte

Voici une petite marmotte
poilue et brune
Elle s’en vient
regarder tout autour d’elle
Si elle voit son ombre
Elle redescend
pour six semaines de plus
loin des neiges de l’hiver.

A lire aussi http://fr.wikipedia.org/wiki/Jour_de_la_marmotte

La Chandeleur correspond aussi à la fête d’Imbolc et de Brigitte, j’ai fait un article sur ce sujet dans le Grandir Autrement de Janvier, pour lequel j’avais traduit quelques uns des versets ci-dessus, ainsi que ce conte :

Voici un conte traduit de l’anglais, de The Noble Candle, de Kristie Burns. Il peut servir à un travail de peinture à l’aquarelle (peindre un grand cercle rouge, peindre toute la surface en jaune, repeindre à nouveau le grand cercle rouge, puis peindre tout l’extérieur du cercle en bleu).

Il était une fois la lueur rougeâtre d’une chandelle qui voulait célébrer la Chandeleur de toute sa splendeur. Elle brillerait toute la nuit, même si quelqu’un voulait lui souffler dessus, elle répandrait son grand cercle de lumière tout autour d’elle durant la nuit entière. Elle était si fière de sa lueur rouge qu’elle se demanda : pourquoi est-ce que je ne brillerais que la nuit ? Je pourrais également briller toute la journée ! 
Alors, elle ne s’éteint pas quand le matin s’annonça et brilla tout au long de la matinée et de l’après-midi. Quand le soleil descendit à hauteur de la fenêtre, il la vit et s’exclama : « Quoi, cette chandelle voudrait rivaliser avec moi ? Ah, mais c’est moi le plus brillant de la terre ! » Alors le soleil se glissa dans la chambre pour éteindre la bougie. Il essaya et essaya encore, mais la lueur de la chandelle ne fit que faiblir et tourner à l’orange. Le soleil dut se résoudre à abandonner, car il était l’heure pour lui de se coucher. La bougie se concentra très très fort, rassembla toutes ses forces et retrouva à nouveau sa vive coloration rouge. Quand la lune bleue la vit par la fenêtre, elle se dit : « Qu’est-ce que cette lueur, là-dedans ? Je suis la seule à pouvoir briller, cette nuit ! » La lune bleue se faufila dans la chambre et essaya elle aussi de souffler sur la bougie. Mais elle était moins forte que le soleil et, elle avait beau s’approcher, elle n’arrivait pas à l’atteindre. Elle essaya encore et encore, mais finalement, elle dut partir à son tour.
Au beau matin, lorsque les enfants entrèrent dans la chambre, ils trouvèrent la chandelle toute resplendissante, entourée de murs verts – les couleurs de Noël et de la Chandeleur. Et la petite bougie sourit car elle savait qu’un cœur vif et chaleureux est plus fort que tout !

Autre conte : http://www.fleurdepaix.com/fetes_festivals.htm

A lire aussi : http://ecole.des.fees.free.fr/index.php/2011/01/23/imbolc-1er-fevrier/
http://ancienthearth2.blogspot.com/2011/02/happy-st-brigids-and-happy-candlemas.html
http://ecole.des.fees.free.fr/index.php/2011/02/01/une-histoire-pour-imbolc-par-starhawk/
http://ecole.des.fees.free.fr/index.php/2011/02/02/celebration-dimbolc/

Autre citation :
« Brigit, avec sa baguette blanche, souffle la vie dans la bouche du mort Hiver pour lui faire ouvrir les yeux aux larmes et aux sourires, aux soupirs et aux rires du printemps. »
Alexander Carmichael, Carmica Gadelica.

Pour faire des crêpes crues :
http://www.crusinesante.com/fr/recettes/recettes-vivantes/dejeuners/crepes-crues-chocolatees-davoine-et-de-lin-a-la-banane

http://veganbio.typepad.com/veg_anbio/2010/02/des-crêpes-crues-.html?cid=6a00e55220468f88330120a8bda8cf970b

http://alternativesante.superforum.fr/t836-crepe-de-smoothie

http://deshydrateur.org/crepes-de-fruits-deshydrates/

http://graindeciel.over-blog.com/article-galettes-croustillantes-au-sarrasin-48785757.html

Je ne sais pas trop comment on peut décorer la table des saisons pour l’occasion, peut-être faire un jardin de lumière ?

dsc01058.jpg
dsc01060.jpg
On a fait des bougies enroulées sur elles-mêmes, des paires de bougies, des bougies simples, des bougies colorées en orange…
dsc01063.jpg
Mehdi se prépare déjà à souffler !
Et nous avons aussi essayé des bougies entièrement en cire à modeler…
dsc01065.jpg
dsc01068.jpg

Mehdi est content de sa « belle chambre »…
dsc01037.jpg

Nous avons dessiné un ours.
dsc01038.jpg
dsc01039.jpg

Yoga du matin
dsc01052.jpg
dsc01057.jpg

Toujours les joies du cru !
dsc01044.jpg
dsc01048.jpg

J’ai oublié de dire qu’à présent que mon corps s’est deshabitué des aliments cuits et transformés depuis plus longtemps que d’habitude, je redécouvre parfois le goût des choses…
Pour les smoothies verts, par exemple, j’apprécie à présent les smoothies avec du persil, du céleri et trouve même ça délicieux !

Défis…

Créé par le 11 jan 2011 | Dans : Activites, jeux, Creations, Non classé, Pedagogie

En ce moment, je me sens animée de suffisamment de force pour repousser certaines limites et je me suis posée quelques défis :
- Tout d’abord, continuer sur la voie du 100 % cru avec peu de matière grasse, en essayant de consommer les aliments sous leur forme la plus originelle (sans ajout ni mélange, sauf pour les jus et smoothies). Je sens que ça me permet d’habiter pleinement mon corps et me donne aussi encore plus d’énergie.
- M’aligner sur des rythmes de sommeil plus proches de ceux de la nature (je suis déjà en bonne voie).
- Essayer de faire une séance d’activité physique chaque jour ou presque (entre les séances à l’extérieur, ça me manque et, à la maison, je n’arrive pas à faire plus de quelques minutes toute seule, pour le moment, je ne me sens pas assez déterminée).
- Maîtriser des activités manuelles nouvelles : cette semaine, j’ai commencé à me mettre un peu au crochet. Au cours de l’année, j’aimerais aborder le modelage du bois, faire de vannerie, peut-être un peu de poterie ?
- Lire de l’anglais, en traduire (j’ai déjà commencé et cela commence déjà à redevenir plus facile). J’espère pouvoir acquérir rapidement le curriculum de première année d’instruction : en attendant, je vais continuer à lire quelques textes en anglais sur la pédagogie en général.
- Et, le tout, en y allant à un rythme approprié, sans pression !

Ma volonté, on peut le voir, est culminante en ce moment, cela tombe bien car j’aborde le second exercice décrit par Steiner pour apprendre à maîtriser sa volonté (après celui de la maîtrise de la pensée).
Je pense qu’en fait, ma volonté a commencé à se réveiller dès que je suis allée au bout du premier exercice…
Pour plus d’informations sur ces exercices, je vous invite à visiter le forum IEF Steiner !

A part ça, toute la famille vit le défi de passer quelques jours sans télé ! Les lutins ne la regardaient pas beaucoup ces derniers mois mais, depuis un mois, ils avaient tendance à y revenir bien davantage. Mais le défi est surtout pour leur papa, dont c’était souvent un moyen de détente avant de dormir…
Mon espoir est de s’en passer complètement, mais nous verrons bien quel choix sera fait ! L’expérience ne peut de toute façon qu’être positive, même si elle ne dure que quelques jours.

Pour l’instant, je m’entraîne à faire des choses simples au crochet.
J’avais commencé avec mon livre mais n’avais pas bien compris certains détails de mailles car les photos et explications n’étaient pas assez explicites.
Ce blog m’a mieux aidé :
http://boiteatresor.canalblog.com/archives/tous_mes_tutos/index.html
On y trouve aussi de beaux tutos de feuilles et de fleurs !
Je commence par faire un rond, je m’essaierai ensuite au carré…
dsc00927.jpg

Un exemple d’encas cru :
un peu de potimarron prélevé avant de cuire le reste. En forme de part de melon, c’est encore plus appétissant !
dsc00913.jpg

Mehdi fait des perles
dsc00918.jpg

Walid adore plier un peu de linge, en ce moment.
dsc00919.jpg

Aujourd’hui, nous avons coupé les savons que nous avions fabriqué l’autre jour.
Comme ils sentent bons et ont une texture agréable ! Il ne reste plus qu’à les laisser suffisamment sécher…
dsc00921.jpg

Et nous avons enchaîné sur un atelier de feutrage.
J’ai fait un ananas, un grand-père et une grand-mère…
dsc00922.jpg
dsc00925.jpg
… que Mehdi s’est empressé d’adopter !

Dessiner…

Créé par le 05 jan 2011 | Dans : Activites, jeux, Creations, Non classé, Pedagogie

Je trouve que nous avons fait beaucoup de progrès au dessin aux blocs de cire grâce au DVD Coloring with block crayons.

Je sens qu’étant petite, j’ai toujours eu du mal avec le fait de dessiner sur le mode du traçage de contour et du coloriage. Je trouve que cela donne des dessins sans réel corps et que c’est délicat car nous sommes des êtres incarnés ayant besoin de retrouver cette incarnation dans la matière vis à vis des choses que nous créons.
Je ne coloriais d’ailleurs bien souvent pas mes dessins et était admirative devant les tableaux en pastel, de préférence ceux avec une seule couleur (généralement du noir), qui rendaient bien les effets d’ombre et de lumière.

Voici notre illustration de la légende des rois mages…
dsc00793.jpg
La mienne
dsc00794.jpg
Celle de Walid. Il a voulu absolument rajouter une étoile alors qu’il pensait avoir fini son dessin, et il m’a alors fallu l’aider pour l’étoile (car son temps de création était dépassé).
dsc00795.jpg
L’oeuvre de Mehdi

La construction de Walid, durant son temps de jeu libre, dont il a été tellement satisfait qu’il a tenu à la prendre en photo.
dsc00796.jpg

Walid a été très très en colère que j’aie oublié de l’emmener à son activité d’éveil corporel. J’ai essayé de trouver une solution pour que cela ne se reproduise plus et j’ai proposé d’inscrire l’activité dans l’agenda, pour ne pas oublier. Du coup, il a voulu le faire lui-même en inscrivant son prénom les mardi, à présent qu’il sait définitivement écrire son prénom…
dsc00797.jpg

Pour compenser, comme j’avais envie de me dépenser aussi un peu, j’ai proposé de faire de la corde à sauter, qui nous amuse beaucoup, Olivier, Walid et moi et que Walid commence vaguement à maîtriser (il arrive à faire un tour puis sauter, mais pas à enchaîner les tours).
dsc00799.jpg

Noël s’en est venu !

Créé par le 27 déc 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Recettes, alimentation, Table des saisons

J’ai traduit ces vers, à ma façon :
http://celebratetherhythmoflife.blogspot.com/2010/11/winter.html

Alors que l’hiver est ténébreux,
Chaque petite chandelle
Semble briller de mille feux
En ce jour de Noël.

Brille, petite lumière,
merci de nous aider à voir
En nous, la resplendissante lumière
Si présente en ce jour d’espoir.

Et
http://ancienthearth2.blogspot.com/2010/12/gift-of-light.html

Je porte le don de la lumière précautionneusement
et donne à mon voisin son or brillant.
Chacun en est reconnaissant :
donner et recevoir fait grandir l’amour !

Une chanson de Noël
http://papilliondusoleil.blogspot.com/2010/12/noel-des-enfants-du-monde-chanson-de.html

Un peu de crusine avec de délicieux chocolats
La recette est la même que mes biscrus « petits non-sco » mais les boules sont roulées dans le nappage chocolat.
dsc00533.jpg

Avec le nappage chocolat restant, j’ai fait une sorte de « mendiant » cru.
J’ai mis plein de noisettes dedans et mis à deshydrater (au four…) : terriblement addictif !
dsc00532.jpg

Quelques bons plats de la famille
dsc00534.jpg
dsc00540.jpg
dsc00535.jpg
dsc00562.jpg
Ma mère qui pleure de rire en goûtant sa bûche ratée…
dsc00566.jpg

dsc00572.jpg
dsc00575.jpg
dsc00576.jpg
dsc00577.jpg

De beaux cadeaux !
dsc00582.jpg
(c’est ma mère qui les a fait)
dsc00585.jpg
(du marché de Noël de l’école Steiner)
dsc00590.jpg
(baleine bio !)
dsc00592.jpg
(un roi et une reine)
dsc00593.jpg
(lit du marché de Noël de l’école Steiner ; matelas, coussin et couverture faites main, bonnet de poupée aussi, poupées de sol faites par ma mère)

De magnifiques cadeaux du Laos offerts par ma mère et mon frère
Pour les enfants :
dsc00594.jpg
Pour les parents :
dsc00597.jpg
(l’un des paniers a pris feu alors que j’avais posé mes paquets cadeaux près d’une bougie, quelle frayeur mais il y a eu plus de peur que de mal !)
En fin de compte, ma mère et mon frère ayant offerts des cadeaux ramenés du Laos et d’autres, faits main ou pas, nous avons été inondés de cadeaux…

Quelques livres pour toute notre famille
dsc00598.jpg

Olivier a eu plein de livres, un kit pour apprendre à faire du feu et… un super appareil photo !
dsc00607.jpg

dsc00605.jpg

dsc00608.jpg

Noël chez nous…
dsc00624.jpg

Et chez les lutins !
dsc00626.jpg

En ce moment de joie et de partage, quelques moments de jeux…
dsc00611.jpg
dsc00621.jpg
(oh, un petit poucet !)

Des grimaces
dsc00614.jpg
dsc00616.jpg

Et une touche de création…
dsc00653.jpg
dsc00656.jpg
Pour l’un des rois mages, j’ai fait une coiffe comme cela :
dsc00654.jpg
dsc00655.jpg
Tadam !
dsc00657.jpg
Voici les rois mages déjà en route, guidés par l’étoile naissante…
dsc00658.jpg

Les petits lutins ont fait place au terrier de Grand-mère terre et ses enfants racines
dsc00663.jpg

Et pour ranger toutes les nouvelles choses que nous avons reçu, place au rangement d’hiver !
dsc00674.jpg
Ce qui a même permis de dégager une grande place pour un espace dînette.
dsc00673.jpg
dsc00676.jpg

J’ai mis à jour la récap au sujet de l’Avent…
http://apasdelutins.unblog.fr/2010/11/24/lavent-en-pratique/

Sainte Lucie

Créé par le 13 déc 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Recettes, alimentation

Aujourd’hui, c’est la Sainte Lucie.
Pour en savoir plus sur cette fête, on peut notamment lire cet article :
http://rhythmofthehome.com/winter-2010/santa-lucia-crown/

Idées pour fabriquer des couronnes de Sainte Lucie :
http://rhythmofthehome.com/winter-2010/santa-lucia-festival/
http://www.kutchuk.com/noel/bricolages/couronnelucie.htm

Avec Catherine, nous avons traduit ce poème issu de l’article cité ci-dessus :

Sainte Lucie
La nuit étend son lourd manteau
autour de l’étable et ses animaux.
En l’absence du soleil, la terre sombre
Se pare de mille ombres.
Et dans le morne hiver transi
La pièce, d’une lueur est remplie.
Sainte Lucie, Sainte Lucie
Dans le silence et l’obscurité,
à présent, écoutez
le doux bruissement des ailes
annonçant la fin des ténèbres.
Enfin, vêtue de blanc, la voici,
couronnée de ses lumineuses bougies.
Sainte Lucie, Sainte Lucie.
Les ombres éphémères
fuient la sombre vallée de la terre.
En ce moment d’espoir et d’allégresse,
les coeurs débordent de tendresse.
L’aube est sur le point de se lever
dans un ciel de couleur rosé.
Sainte Lucie, Sainte Lucie.

Il existe aussi visiblement ces contes :
http://pirouettes.over-blog.com/article-4373413.html
http://www.amazon.com/Lucia-Light-Phyllis-Root/dp/0763622966

Walid aimant beaucoup les contes avec des figures légendaires, j’ai inventé mon propre conte de la Sainte Lucie.
J’ai vu qu’il existe plusieurs histoires de Lucie légendaires, j’ai choisi celle de l’article mentionné ci-dessus et j’ai improvisé autour…

Il y a de cela bien longtemps, dans un lointain pays, une jeune fille se fit rejeter par les siens, parce qu’elle ne partageait pas leurs croyances et leur vision de la vie. Ils décidèrent de l’abandonner en pleine mer, comme sacrifice, la barque remplie de victuailles. Mais Sainte Lucie avait confiance en la vie et savait que rien n’arrivait sans raison. Elle pria Dieu de lui donner la force d’affronter courageusement son destin. Or, Dieu avait un plan pour elle. Il permit au vent de pousser sa barque vers un rivage. Sur la berge, des villageois se lamentaient. Ils étaient affamé par la famine qui frappait. Ils étaient venus au bord du rivage prier encore une fois leurs dieux. Tout à coup, ils virent une lueur au loin et entendirent une douce voix chanter dans le lointain. La lumière s’approchait et ils aperçurent une jeune fille vêtue de blanc, la tête illuminée de clarté. Ils crurent à l’arrivée d’un ange. On aurait dit qu’elle flottait, comme en suspens entre une eau sombre et un ciel sans étoiles. Ils n’avaient pas vraiment tord car elle apportait de quoi apaiser la faim des villageois. Lucie fut donc adoptée par le village, qui lui fut reconnaissant. Sa venue avait apporté suffisamment d’espoir aux villageois pour leur donner la force de lutter contre la famine.
Aujourd’hui, l’histoire de Sainte Lucie nous rappelle que la lumière finit toujours par triompher des ténèbres, même aux heures les plus sombres.
dsc00270.jpg

Ensuite, Walid a voulu à nouveau raconter Une petite place pour moi ?
dsc00295.jpg
Et il a improvisé une histoire très amusante d’animaux ayant peur les uns des autres et se réfugiant dans un arbre.
dsc00298.jpg
dsc00301.jpg

Le clou de la Sainte Lucie !
dsc00307.jpg

Hier, nous avions fait la recette de gâteaux citée dans l’article, dont voici la traduction.
1 paquet de levure de boulanger
¼ tasse d’eau chaude
¾ de tasse de lait
½ tasse de beurre
1 cuillère de filaments de safran
½ tasse de sucre
1 pincée de sel
1 tasse de raisins secs
2 oeufs
3 1/2 à 4 tasses de farine
1 oeuf battu

Dans un bol, placer les raisins secs dans l’eau chaude.
Dans un grand bol, délayer la levure dans l’eau chaude.
Chauffer le lait puis ajouter le beurre et chauffer doucement jusqu’à ce qu’il ait fondu.
Préchauffer le four à 250 degrés. Poser les filaments de safran sur un morceau de papier sulfurisé et déposer sur une tôle à biscuits. Placer la plaque à biscuits au four pendant environ 5 minutes. Une fois que le safran est grillé, le sortir du four, plier le papier sulfurisé et rouler sur le safran avec un rouleau à pâtisserie jusqu’à ce que le safran soit sous forme de poudre. Ajouter le safran au mélange de lait et de beurre.
Ajouter le mélange de lait ainsi que le sucre, le sel, les oeufs et les raisins secs égouttés au mélange de levure. Battre jusqu’à consistance homogène. Il doit être lisse et satiné.
Mélanger la moitié de la farine. Puis ajouter le reste de la farine progressivement. Puis laisser reposer la pâte pendant 15 minutes.
Mettre la pâte sur une surface légèrement farinée. Pétrir pendant dix minutes.
Placer la pâte dans un bol légèrement huilé, couvrir avec un torchon et laisser lever jusqu’à ce que la pâte double de volume. Cela prendra environ une heure.
Placez du papier sulfurisé sur deux plaques à biscuits.
Diviser la pâte en 32 morceaux égaux.
Couvrir toutes les pièces avec un torchon.
Prendre un morceau de pâte, la rouler pour former une corde. Lui faire prendre une forme en chignon, forme S, escargot ou bretzel.
Pour créer des formes plus fantaisistes, on peut même faire des croix, des papillons ou des cordes torsadées. Une fois qu’une plaque est complètement remplie, couvrir avec un torchon pour laisser lever pendant 35 minutes.
Préchauffer le four à 450 degrés.
Battre un oeuf dans un bol. A l’aide d’un pinceau à pâtisserie, dorer les pains à l’oeuf.
Mettre au four pour 8 à 10 minutes. Cette recette donne environ 20 petits pains.
dsc00281.jpg

Nous avons remplacé les laitages par de la purée et lait de noisettes. Et le safran par des épices.
Walid a adoré cette recette !

Glög
4 tasses de jus de pomme ou de raisin
¼ tasse de sucre
18 clous de girofle
8 gousses de cardamome
1 bâton de cannelle
1 morceau de gingembre frais
Servir avec des raisins secs et amandes
Dans une casserole, versez le jus de votre choix et ajoutez toutes les épices. Baissez le feu sur feu moyen et cuire jusqu’à ce que le sucre soit fondu. Couvrir et laisser reposer une heure. Égoutter et mettre les épices. Juste avant de servir, réchauffer et le mettre dans un thermos, ou autre récipient pour le garder chaud. Pour servir, déposer dans une tasse et garnir de raisins secs et amandes.

Sauf que j’ai fait à base de jus cru de pommes et d’épinards, dans lequel j’ai ajouté de la cannelle, cardamine, clous de girofle et gingembre et que j’ai fait légèrement réchauffer au bain marie : un délice !
dsc00312.jpg

J’ai changé le tableau de saison car je ne me sens plus en automne…
dsc00289.jpg

Olivier et Walid ont fait des décorations d’après une idée vue sur Rhythm of the home, quelque part dans les archives
dsc00318.jpg
dsc00319.jpg

Cake aux épinards tout simple : faire cuire des épinards avec de l’eau, mixer avec un peu d’eau de cuisson, ajouter deux oeufs et de la farine de riz jusqu’à obtenir une consistance crémeuse. Enfourner.
dsc00320.jpg

D’autres liens pour la Sainte Lucie :
https://pantherfile.uwm.edu/dgs/www/santa_lucia.htm
http://familyfun.go.com/recipes/saint-lucias-braided-bread-682493/
http://www.twilightbridge.com/hobbies/festivals/christmas/lucia/lucia_crown.htm
http://celebratetherhythmoflife.blogspot.com/2010/12/santa-lucia-december-13.html
http://www.twilightbridge.com/hobbies/festivals/christmas/lucia/starboy_hat.htm
http://www.twilightbridge.com/hobbies/festivals/christmas/lucia/recipe.htm
http://www.steinercollege.edu/store/product.php?productid=18104&cat=0&page=1
http://ancienthearth2.blogspot.com/2009/12/happy-st-lucia-day.html
http://ancienthearth2.blogspot.com/2010/12/honoring-st-lucia.html
http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2010/12/blog-post.html
http://twigandtoadstool.blogspot.com/2010/12/celebrating-santa-lucia.html
http://rosylittlethings.typepad.com/posie_gets_cozy/2006/12/santa_lucia_dol.html
http://apasdelutins.unblog.fr/2010/12/09/tuto-pour-la-sainte-lucie

Marché de Noël

Créé par le 04 déc 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Sorties/vacances

Hier soir, j’ai fini l’ours en laine cardé, dont je ne suis pas très satisfaite…
dsc00064.jpg

Ce matin, j’ai donc pu raconter Une petite place pour moi ?
unepetiteplace.jpg
Tiens, en regardant la couverture de plus près, je me rends compte qu’il doit y avoir un lapin dans l’histoire… Que je n’ai pas fait et dont nous n’avons pas parlé depuis longtemps car je racontais l’histoire de mémoire depuis un moment…
(de plus, nous avions décrété que la souris, la grenouille, le renard, le sanglier et l’ours correspondaient chacun à l’un d’entre nous, alors s’il y en avait plus, c’est que c’était l’intrus de la famille ? lol).
dsc00066.jpg
Les lutins ont particulièrement aimé, comme c’est une histoire qu’ils connaissent bien et apprécient beaucoup !

Puis nous sommes allés au marché de Noël de l’école Steiner de Saint Genix Laval (Lyon).
J’ai trouvé quelques idées à réaliser pour plus tard, comme par exemple ces feuilles de blettes.
dsc00067.jpg
Ou ces berceaux tout simples en laine feutrée, pour petits bébés.
dsc00068.jpg

J’ai fait mes achats de Noël pour les lutins en jouets en bois, à prix très très intéressant.
dsc00069.jpg

dsc00073.jpg

Walid a pêché…
dsc00071.jpg

… fait de la balançoire…
dsc00072.jpg

Nous avons fabriqué une bougie, qui nous a fait parcourir une sorte de spirale de l’Avent…
dsc00078.jpg
dsc00079.jpg
dsc00081.jpg

Et nous sommes régalés d’une fabuleuse soupe !!!!
dsc00085.jpg

Nous avons aussi eu envie d’aller voir les péniches sous la neige
dsc00088.jpg
J’ai d’ailleurs été émerveillée de voir des villes comme Grenoble et Lyon sous la neige, ce depuis plusieurs jours, et le paysage entre les deux totalement enneigé, il me semble que je n’avais pas vu ça depuis des années…

Nos bougies
dsc00094.jpg
A peine rentrés, Walid a voulu allumer la bougie qu’il a eu au jeu de pêche, en échangeant ce qu’il avait pêché, car il est en adoration devant cette bougie !
dsc00095.jpg

Quelques petites choses ramenées : un arbre en bois, un peu de laine cardée, les sacs du jeu de pêche…
dsc00096.jpg

Notre exercice au bloc de cire du jour, toujours en suivant la progression du DVD. Celui-ci tombe bien !
Mon dessin
dsc00097.jpg
Celui de Walid
dsc00098.jpg

Puis, comme j’ai acheté trois blocs de cire à l’unité, je me suis enfin décidée à faire des pochettes pour les protéger.
Mmmmmh, je n’avais pas regardé le post de Catherine et le premier essai est à ma façon…
dsc00100.jpg
dsc00099.jpg
Comme les blocs sont très serrés, on ne peut pas rouler la pochette, alors je n’ai fait qu’une rangée et le haut sert à rabattre. En fin de compte, pour les petits, c’est encore plus simple !

Une autre, plus dans l’esprit que Catherine avait fait, courant septembre, je crois…
dsc00102.jpg
dsc00101.jpg

Et comme Mehdi en veut une, je lui en ferai une petite, juste pour mettre les trois couleurs primaires (d’autant qu’il utilise presque toujours quasiment que le bleu…), dans l’esprit de la verte ci-dessus.

Pas à pas de figurines de l’Avent

Créé par le 26 nov 2010 | Dans : Creations, Fetes, Non classé, Table des saisons

Aujourd’hui, il a un peu neigé, quel plaisir : dommage que nous n’ayons pas bien pu en profiter, Walid étant malade…
dsc09807.jpg

En fouillant dans la caisse des bonnets, j’ai retrouvé le bonnet que j’avais tricoté pour Olivier quand il était petit (l’ours) et Mehdi a retrouvé sa grenouille (à l’origine à Walid) ;)
dsc09812.jpg

Surprise ! J’avais prêté le DVD pour dessiner avec les blocs de cire que j’avais commandé chez Steiner College et que je n’avais pas eu le temps de regarder.
Maman des saisons me l’a renvoyé avec ces présents qui me sont allés droit au coeur (merci !!!!) :
dsc09808.jpg

Du coup, j’ai commencé à visionner le DVD, avec Walid qui était très intéressé, et nous avons fait ce premier exercice de mélange des couleurs.
Voici le travail de Walid :
dsc09813.jpg
Je me suis aperçue de la différence que d’avoir des blocs de cire à surface pas bien plane (parce que Mehdi les lance parfois) et aussi qui se touchent et peuvent amener d’autres couleurs quand ce n’est pas désiré ; et d’avoir des blocs nickel, comme sur la vidéo… Dès que les enfants ne lanceront plus les blocs, je leur ferai des pochettes !
Quoi qu’il en soit, j’ai hâte de regarder la suite.

J’ai fait ce tapis de la spirale de l’Avent, en suivant ce tutorial :
http://maymomvt.blogspot.com/2008/11/spiraling-in.html
dsc09815.jpg
Sous l’oeil attentif de Walid, qui a pris soin de vérifier que j’avais fait le bon compte d’étoiles, ce qui m’a montré qu’il a encore progressé en dénombrement et, ce, tout seul.
C’est aussi un très beau calendrier de l’Avent ;)

Puis les lutins se reposant, j’ai continué mes créations…
L’ange bleu pour le premier dimanche de l’Avent.
En m’inspirant un peu de cette idée :
http://twigandtoadstool.blogspot.com/2010/11/queen-winter.html
dsc09816.jpg
Mettre un cure-pipe autour de la base en bois, pour figurer les bras.

dsc09817.jpg
Coudre la tunique

dsc09818.jpg
Assembler les ailes

dsc09819.jpg
Les fixer

dsc09824.jpg
Coller les cheveux et feutrer un peu de laine pour les mains. J’ai mis une coiffe argentée sur la tête de l’ange.

Pour Marie et Joseph, je me suis inspirée des vêtements de ce très beau livre en allemand :
dsc09842.jpg
Mais en les adaptant à la structure bois.

dsc09826.jpg
La robe : coudre d’abord le haut, au-dessus de la base en bois, puis fixer le bas en fronçant.

dsc09827.jpg
Voilà.

dsc09828.jpg
Le manteau : coudre le haut de la capuche et accrocher le manteau au cou par un bout de laine.

dsc09834.jpg
Si ce n’est pas déjà fait, mettre des cheveux et des mains.

dsc09838.jpg
La tunique de Joseph : la coudre

dsc09841.jpg
Coller la barbe et les cheveux, fixer les mains. Coudre un chapeau : un rond que l’on fronce avec un anneau (rond « vide »). Ajouter une cape : un simple rectangle que l’on coud par un point, au col.
(Tiens, j’ai oublié les mains de Joseph…)

C’est simple et le résultat me plait beaucoup !

12345

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
margauxlaptiitelouloute |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres