Résultats pour 'fabriquer steiner'

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez ?

Sainte Lucie

Créé par le 13 déc 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Recettes, alimentation

Aujourd’hui, c’est la Sainte Lucie.
Pour en savoir plus sur cette fête, on peut notamment lire cet article :
http://rhythmofthehome.com/winter-2010/santa-lucia-crown/

Idées pour fabriquer des couronnes de Sainte Lucie :
http://rhythmofthehome.com/winter-2010/santa-lucia-festival/
http://www.kutchuk.com/noel/bricolages/couronnelucie.htm

Avec Catherine, nous avons traduit ce poème issu de l’article cité ci-dessus :

Sainte Lucie
La nuit étend son lourd manteau
autour de l’étable et ses animaux.
En l’absence du soleil, la terre sombre
Se pare de mille ombres.
Et dans le morne hiver transi
La pièce, d’une lueur est remplie.
Sainte Lucie, Sainte Lucie
Dans le silence et l’obscurité,
à présent, écoutez
le doux bruissement des ailes
annonçant la fin des ténèbres.
Enfin, vêtue de blanc, la voici,
couronnée de ses lumineuses bougies.
Sainte Lucie, Sainte Lucie.
Les ombres éphémères
fuient la sombre vallée de la terre.
En ce moment d’espoir et d’allégresse,
les coeurs débordent de tendresse.
L’aube est sur le point de se lever
dans un ciel de couleur rosé.
Sainte Lucie, Sainte Lucie.

Il existe aussi visiblement ces contes :
http://pirouettes.over-blog.com/article-4373413.html
http://www.amazon.com/Lucia-Light-Phyllis-Root/dp/0763622966

Walid aimant beaucoup les contes avec des figures légendaires, j’ai inventé mon propre conte de la Sainte Lucie.
J’ai vu qu’il existe plusieurs histoires de Lucie légendaires, j’ai choisi celle de l’article mentionné ci-dessus et j’ai improvisé autour…

Il y a de cela bien longtemps, dans un lointain pays, une jeune fille se fit rejeter par les siens, parce qu’elle ne partageait pas leurs croyances et leur vision de la vie. Ils décidèrent de l’abandonner en pleine mer, comme sacrifice, la barque remplie de victuailles. Mais Sainte Lucie avait confiance en la vie et savait que rien n’arrivait sans raison. Elle pria Dieu de lui donner la force d’affronter courageusement son destin. Or, Dieu avait un plan pour elle. Il permit au vent de pousser sa barque vers un rivage. Sur la berge, des villageois se lamentaient. Ils étaient affamé par la famine qui frappait. Ils étaient venus au bord du rivage prier encore une fois leurs dieux. Tout à coup, ils virent une lueur au loin et entendirent une douce voix chanter dans le lointain. La lumière s’approchait et ils aperçurent une jeune fille vêtue de blanc, la tête illuminée de clarté. Ils crurent à l’arrivée d’un ange. On aurait dit qu’elle flottait, comme en suspens entre une eau sombre et un ciel sans étoiles. Ils n’avaient pas vraiment tord car elle apportait de quoi apaiser la faim des villageois. Lucie fut donc adoptée par le village, qui lui fut reconnaissant. Sa venue avait apporté suffisamment d’espoir aux villageois pour leur donner la force de lutter contre la famine.
Aujourd’hui, l’histoire de Sainte Lucie nous rappelle que la lumière finit toujours par triompher des ténèbres, même aux heures les plus sombres.
dsc00270.jpg

Ensuite, Walid a voulu à nouveau raconter Une petite place pour moi ?
dsc00295.jpg
Et il a improvisé une histoire très amusante d’animaux ayant peur les uns des autres et se réfugiant dans un arbre.
dsc00298.jpg
dsc00301.jpg

Le clou de la Sainte Lucie !
dsc00307.jpg

Hier, nous avions fait la recette de gâteaux citée dans l’article, dont voici la traduction.
1 paquet de levure de boulanger
¼ tasse d’eau chaude
¾ de tasse de lait
½ tasse de beurre
1 cuillère de filaments de safran
½ tasse de sucre
1 pincée de sel
1 tasse de raisins secs
2 oeufs
3 1/2 à 4 tasses de farine
1 oeuf battu

Dans un bol, placer les raisins secs dans l’eau chaude.
Dans un grand bol, délayer la levure dans l’eau chaude.
Chauffer le lait puis ajouter le beurre et chauffer doucement jusqu’à ce qu’il ait fondu.
Préchauffer le four à 250 degrés. Poser les filaments de safran sur un morceau de papier sulfurisé et déposer sur une tôle à biscuits. Placer la plaque à biscuits au four pendant environ 5 minutes. Une fois que le safran est grillé, le sortir du four, plier le papier sulfurisé et rouler sur le safran avec un rouleau à pâtisserie jusqu’à ce que le safran soit sous forme de poudre. Ajouter le safran au mélange de lait et de beurre.
Ajouter le mélange de lait ainsi que le sucre, le sel, les oeufs et les raisins secs égouttés au mélange de levure. Battre jusqu’à consistance homogène. Il doit être lisse et satiné.
Mélanger la moitié de la farine. Puis ajouter le reste de la farine progressivement. Puis laisser reposer la pâte pendant 15 minutes.
Mettre la pâte sur une surface légèrement farinée. Pétrir pendant dix minutes.
Placer la pâte dans un bol légèrement huilé, couvrir avec un torchon et laisser lever jusqu’à ce que la pâte double de volume. Cela prendra environ une heure.
Placez du papier sulfurisé sur deux plaques à biscuits.
Diviser la pâte en 32 morceaux égaux.
Couvrir toutes les pièces avec un torchon.
Prendre un morceau de pâte, la rouler pour former une corde. Lui faire prendre une forme en chignon, forme S, escargot ou bretzel.
Pour créer des formes plus fantaisistes, on peut même faire des croix, des papillons ou des cordes torsadées. Une fois qu’une plaque est complètement remplie, couvrir avec un torchon pour laisser lever pendant 35 minutes.
Préchauffer le four à 450 degrés.
Battre un oeuf dans un bol. A l’aide d’un pinceau à pâtisserie, dorer les pains à l’oeuf.
Mettre au four pour 8 à 10 minutes. Cette recette donne environ 20 petits pains.
dsc00281.jpg

Nous avons remplacé les laitages par de la purée et lait de noisettes. Et le safran par des épices.
Walid a adoré cette recette !

Glög
4 tasses de jus de pomme ou de raisin
¼ tasse de sucre
18 clous de girofle
8 gousses de cardamome
1 bâton de cannelle
1 morceau de gingembre frais
Servir avec des raisins secs et amandes
Dans une casserole, versez le jus de votre choix et ajoutez toutes les épices. Baissez le feu sur feu moyen et cuire jusqu’à ce que le sucre soit fondu. Couvrir et laisser reposer une heure. Égoutter et mettre les épices. Juste avant de servir, réchauffer et le mettre dans un thermos, ou autre récipient pour le garder chaud. Pour servir, déposer dans une tasse et garnir de raisins secs et amandes.

Sauf que j’ai fait à base de jus cru de pommes et d’épinards, dans lequel j’ai ajouté de la cannelle, cardamine, clous de girofle et gingembre et que j’ai fait légèrement réchauffer au bain marie : un délice !
dsc00312.jpg

J’ai changé le tableau de saison car je ne me sens plus en automne…
dsc00289.jpg

Olivier et Walid ont fait des décorations d’après une idée vue sur Rhythm of the home, quelque part dans les archives
dsc00318.jpg
dsc00319.jpg

Cake aux épinards tout simple : faire cuire des épinards avec de l’eau, mixer avec un peu d’eau de cuisson, ajouter deux oeufs et de la farine de riz jusqu’à obtenir une consistance crémeuse. Enfourner.
dsc00320.jpg

D’autres liens pour la Sainte Lucie :
https://pantherfile.uwm.edu/dgs/www/santa_lucia.htm
http://familyfun.go.com/recipes/saint-lucias-braided-bread-682493/
http://www.twilightbridge.com/hobbies/festivals/christmas/lucia/lucia_crown.htm
http://celebratetherhythmoflife.blogspot.com/2010/12/santa-lucia-december-13.html
http://www.twilightbridge.com/hobbies/festivals/christmas/lucia/starboy_hat.htm
http://www.twilightbridge.com/hobbies/festivals/christmas/lucia/recipe.htm
http://www.steinercollege.edu/store/product.php?productid=18104&cat=0&page=1
http://ancienthearth2.blogspot.com/2009/12/happy-st-lucia-day.html
http://ancienthearth2.blogspot.com/2010/12/honoring-st-lucia.html
http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2010/12/blog-post.html
http://twigandtoadstool.blogspot.com/2010/12/celebrating-santa-lucia.html
http://rosylittlethings.typepad.com/posie_gets_cozy/2006/12/santa_lucia_dol.html
http://apasdelutins.unblog.fr/2010/12/09/tuto-pour-la-sainte-lucie

Jeux faits maison et souvenirs

Créé par le 28 sept 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Non classé, Pedagogie

Hier soir, inspirée par les personnages qu’avaient fait Maryse, j’ai fait une grand-mère, en pensant à une Grand-Mère Terre…
dsc08350.jpg
Comme j’avais d’abord fait une tête trop grosse, je l’ai détournée en petite balle !

Aujourd’hui, c’est notre journée lavage !
J’ai retrouvé la planche à laver, c’est plus pratique.
dsc08353.jpg

Puis nous avons fabriqué de petits avions, à l’aide de cire à modeler et de samares d’érables (j’ai aussi appris quelque chose !), d’après une idée vue dans ce MERVEILLEUX agenda de jouets de plantes : http://www.plumedecarotte.com/ouvrage_fiche.php?id=64
dsc08357.jpg
dsc08360.jpg
Mehdi a insisté pour que je prenne en photo le petit avion tout en cire à modeler (n’ayant pas pris assez de samares) que je lui ai fait et qu’il adore
dsc08359.jpg
Walid a beaucoup joué à aller en Algérie, puis en France, et ainsi de suite (et même en « Afrique du noir »), avec son avion.
Puis il s’est posé sur mon bureau et a joué à travailler, en me demandant combien de sous il avait alors gagné !
dsc08361.jpg

Ce matin, comme nous avions lu l’histoire de Mistapéo, le bon gros géant, pour la énième fois, j’ai dit à Walid que puisqu’il adorait cette histoire, nous pourrions fabriquer Mistapéo et son frère, Asthen, aujourd’hui.
En fin de matinée, nous nous y sommes mis :
dsc08362.jpg
J’ai aidé Walid a mettre la laine autour de son géant car il avait voulu le faire seul et le résultat ressemblait à un cocon.
dsc08368.jpg

Juste pour le plaisir, en voyant les enfants se régaler !
dsc08370.jpg

Walid grimpe sur le rebord de la fenêtre
dsc08373.jpg
C’est à peu près à ce moment-là que je tombée méchamment : résultat, une douleur très très vive à l’épaule et l’incapacité de bouger le bras ! Une des premières choses que je me suis dit, en pensant que cela pourrait durer plusieurs jours, c’est « quand pourrais-je finir les quelques petits indiens et tipis que j’avais prévu de faire pour pouvoir mettre en scène l’histoire de Mistapéo ? »

Sinon, c’est avec grand plaisir que j’ai appris qu’une autre maman avait également un blog sur l’instruction en famille selon la pédagogie Steiner en français : http://journaldeschamps.augalop.fr
Voilà une nouvelle formidable !
Avec celui de Catherine et les fées : http://catherine-et-les-fees.blogspot.com, cela fait un support en français en plus lorsqu’on veut pratiquer cette pédagogie à la maison, surtout à partir du moment où les apprentissages commencent (niveau première classe, soit 6-7 ans).
C’est d’autant plus formidable que je fais sincèrement un blocage sur la lecture en anglais (la plupart des ressources sont en anglais), alors qu’il y a moins de 10 ans, j’étais capable de lire des chapitres de philosophie en anglais (d’où la cause de mon blocage peut-être, lol)…

Souvenir, souvenir, en vidant la cave, mon chum a retrouvé des livres que j’avais étant petite ou préado, j’ai gardé ceux-ci qui ont beaucoup compté pour moi.
dsc08375.jpg
Un petit calepin où j’ai sans doute écrit quelques uns de mes premiers mots (en tout cas, je devais avoir 6 ou 7 ans) et que j’ai toujours adoré garder, car j’adorais les petits agendas) ;
Une histoire du moyen âge que ma mère me lisait le soir et qui m’avait marqué car il est écrit en lettres cursives et en vieux français ;
Un livre de contes des mille et une nuits, mais que j’ai dû lire sur le tard ;
Un livre de mythologiques grecques que j’ai lu et relu entre 10 et 12 ans, je pense.

En fin de compte, ce soir, mon épaule va déjà beaucoup mieux : je me demande si ce n’est pas l’alimentation vivante qui a permis d’accélérer le processus de guérison…
dsc08374.jpg
(j’adore la noix de coco quand la chair est encore bien juteuse et presque visqueuse !)
dsc08376.jpg
(salade à la sauce basilic frais et tomates fraîches)

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
margauxlaptiitelouloute |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres