Table des saisons

Articles archivés

Table d’hiver

Créé par le 07 jan 2011 | Dans : Activites, jeux, Creations, Non classé, Recettes, alimentation, Table des saisons

Souffle, vent du Nord, souffle
Toutes les feuilles tombent.
L’hiver a déposé son grand voile
de givre, de froid et de neige.
Mère nature dort à présent :
Sous la terre mise à nue, elle veille
Sur ses trésors et merveilles
Enfouis dans le sol, profondément.

dsc00842.jpg
(j’avais aussi fait un renne en feutrine)

Idées de créations
http://twigandtoadstool.blogspot.com/2010/12/pine-cone-skier.html
http://rhythmofthehome.com/winter-2010/winter-felt-snowman-craft/

Hier, nous avons fait un atelier de fabrication de savons entre copines, c’était vraiment chouette, j’ai hâte de tester le résultat…
dsc00828.jpg
dsc00831.jpg

Nous avons reçu le livre de photos que j’avais commandé. C’est une sélection de photos de l’année écoulée, accompagnée de poèmes par saison et par mois.
dsc00836.jpg
C’est un très très beau souvenir !

Walid a fini de tricoter sa ceinture (à la lucette/fourche à tricoter).
dsc00840.jpg

Pour utiliser des chutes de feutrine, les lutins ont fait du collage de mosaïques.
dsc00845.jpg
dsc00847.jpg

Walid a voulu mettre mon bonnet et ça lui donnait une touche retro assez charmante !
dsc00850.jpg

Cela fait 5 jours que je suis à nouveau l’alimentation 80/10/10 de manière stricte, et avec vraiment très très peu de matière grasse (sous forme de cuillerée de purée d’oléagineux crue dans le smoothie du soir du coup, car pour l’instant je crains de dépasser la dose si je mange directement des noix ou autres graines). Cela me fait beaucoup de bien, je sens aussi que l’alimentation crue, sous cette forme en tout cas, me permet une profonde descente en moi-même, très enseignante et ressourçante, mais cela me remémore aussi que cela avait du être un facteur m’ayant conduit à ne plus suivre strictement cette alimentation pendant un temps car cela peut avoir des côtés perturbants parfois et je me souviens avoir ressenti le besoin de faire une pause par rapport à ce niveau de connexion avec son être.

Les rois et la nouvelle année…

Créé par le 03 jan 2011 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Recettes, alimentation, Sorties/vacances, Table des saisons

Une dernière création de 2010…
dsc00746.jpg

Un bon petit plat pour amener réveillonner…
dsc00752.jpg

Réveillonner dans un gîte, avec des amis, des enfants qui s’amusent, autour d’un feu de cheminée…
dsc00762.jpg

Des enfants qui s’émerveillent de trouver des « glaces » en libre service dans la nature !
dsc00765.jpg

dsc00767.jpg
dsc00777.jpg

Bonne année !

L’épiphanie avec ces poèmes et contes autour des rois mages :

Balthazar, Melchior et Gaspar, les Rois Mages,
Chargés de nefs d’argent, de vermeil et d’émaux
Et suivis d’un très long cortège de chameaux,
S’avancent, tels qu’ils sont dans les vieilles images.
De l’Orient lointain, ils portent leurs hommages
Aux pieds du fils de Dieu né pour guérir les maux
Que souffrent ici-bas l’homme et les animaux ;
Un page noir soutient leurs robes à ramages.
Sur le seuil de l’étable où veille Saint Joseph,
Ils ôtent humblement la couronne du chef
Pour saluer l’Enfant qui rit et les admire.
C’est ainsi qu’autrefois, sous Augustus César,
Sont venus, présentant l’or, l’encens et la myrrhe,
Les Rois Mages Gaspar, Melchior et Balthazar.

Conte traduit de l’anglais : Légende des rois mages

Melchior, le roi de l’Inde, Balthazar, le roi de la Chaldée et de Gaspard, le roi de Perse, se réjouirent en apprenant des astronomes la présence de l’étoile sacrée de Noël. Ils vivaient bien loin les uns des autres, pourtant, ils virent l’étoile en même temps. Comme ils savaient que l’étoile était là pour les informer de la venue au monde d’un Roi et Seigneur des Juifs, ils décidèrent d’aller à sa rencontre pour l’adorer. Chacun se mit alors en chemin avec de riches cadeaux pour le bébé et une caravane de mules, chameaux et chevaux, accompagné par plusieurs serviteurs.

L’étoile les a tous les trois guidé pendant tout le chemin. Elle s’arrêtait même là où ils s’arrêtaient et recommençait à se déplacer quand ils poursuivaient leur voyage. La paix régnait dans le monde entier au moment de la naissance du Christ, si bien que les portes des villes et villages étaient ouvertes aux visiteurs. L’apparence royale des trois mages inspirait le respect, la crainte et l’admiration des gens qu’ils croisaient en chemin. L’étoile leur montra le chemin le plus facile pour rejoindre Bethléem et ils traversèrent les collines, les eaux, les vallées, les plaines et les forêts sans grande difficulté. Sauf à Jérusalem, où des nuages dissimulèrent l’étoile : les rois se rencontrèrent alors et se saluèrent les uns les autres avec beaucoup de respect et de joie en apprenant leur but commun. I

Ils décidèrent donc de poursuivre leur route ensemble.
Comme ils avaient perdu l’étoile, ils s’enquirent à Jérusalem sur le lieu où pouvait se trouver le Christ. Hérode eut peur en apprenant que trois personnages royaux se trouvaient dans son royaume et recherchaient le roi des Juifs nouveau-né. Il les invita à son palais et les guida vers Bethléem, en leur demandant de l’avertir quand ils auraient trouvé l’enfant. Les Rois Mages repartirent. Une fois qu’ils furent hors de Jérusalem, l’étoile apparut de nouveau et ils la suivirent jusqu’à Bethléem. Sa luminosité augmentait à mesure qu’ils approchaient de l’Enfant-Jésus et, à la sixième heure du jour, ils arrivèrent à Bethléem. Quelle ne fut pas leur surprise de voir l’étoile illuminer de toute sa gloire et sa splendeur une misérable étable ! L’éclat de l’étoile divine rayonnait tel un deuxième Soleil dans le ciel. 
 
Melchior fut le premier à entrer dans l’étable. C’était un vieil homme et il y trouva un vieux sage empreint de savoir. Balthazar, d’âge moyen, entra dans l’étable et y trouva un homme de son âge, à l’air très calme et paisible, méditant. Gaspard, le plus jeune des trois, y trouva un homme de sa jeunesse, plein de fougue. Puis ils entrèrent ensemble et trouvèrent la Vierge et l’Enfant Jésus et ils pleurèrent de joie et de respect. Ils étaient venus avec de somptueux cadeaux, mais la vue de l’Enfant-Jésus leur fit une telle impression qu’ils ne lui offrirent que la première chose qui se présenta sous leurs mains. 
 
Melchior offrit une pomme ronde en or et trente centimes dorés, Balthazar offrit de l’encens et Gaspard de la myrrhe. Ils retournèrent ensuite ensemble dans leurs royaumes, mais sans retourner voir Hérode, écoutant ainsi la voix de l’ange dont ils avaient rêvé la nuit. Sur la colline du Vaws, en Inde, ils firent bâtir une chapelle pour adorer l’Enfant et décidèrent que ce serait le lieu où seraient enterrées leur dépouille. Puis ils prirent congé les uns des autres et rentrèrent dans leurs royaumes respectifs avec une immense joie dans le cœur.

dsc00780.jpg

Autres contes : http://www.scoutorama.org/Le-petit-jongleur-d-etoile.html
http://ecole.des.fees.free.fr/index.php/2011/01/06/autour-de-la-galette-des-rois/

Une galette des rois faite maison (d’après la recette de l’agenda de Cléa offert dans les magasins Satoriz et on la trouve aussi ici : http://www.cleacuisine.fr/gateaux/la-galette-comme-ca-cest-fait/ )
dsc00782.jpg

De mini galettes royalement crues (qui n’ont rien à envier à la galette cuite, je trouve).
dsc00781.jpg
J’ai mis une tasse de noix de pécan, amandes et noix de cajou à mixer, j’ai ensuite ajouté 2 cuillères à soupe de purée d’amandes crue, une cuillère à café d’eau de fleurs d’oranger et une cuillère à soupe maxi de miel (n’ayant plus de dattes).

Les rois mages de chez nous !
dsc00783.jpg

J’avais fait une couronne en feutrine…
dsc00751.jpg

Après-midi calme entre amis… Walid se souvenait avoir été massé avec des pinceaux et nous avons fait une séance entre nous.
dsc00787.jpg

12 jours de Noël

Créé par le 29 déc 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Table des saisons

Nous voici dans la période des 12 jours de Noël, c’est une période magique, je trouve, comme hors du temps.
On la passe avec lenteur et sérénité, en partageant des moment conviviaux auprès des personnes qui nous sont chères.
Si certaines choses n’ont pas été « digérées », c’est aussi le moment de le faire (d’ailleurs c’est souvent aussi une période où l’on est malade, si on ne l’a pas fait).

Quelques liens à méditer :
http://rhythmofthehome.com/winter-2010/twelve-days-of-giving/
http://ecole.des.fees.free.fr/index.php/2010/12/26/les-douze-nuits/

Chez nous, nous savourons ces journées en étant en « vacances », le mot exprime bien le fait de se sentir libre de toute obligation ;)
Après avoir eu quand même deux jours à récupérer du trop plein de fatigue et de tension (j’avais eu pas mal de stress, professionnel notamment).

Le petit « arbre » a troqué sa place pour un bouquet de gui.
dsc00683.jpg

Nous préparons la table des saisons d’hiver, pour après le passage des rois mages. En attendant, cela nous permet de jouer avec les personnages !

J’ai fait un skieur.
dsc00685.jpg
J’ai enduit les skis de colle, pour les faire tenir en forme de skis.
dsc00686.jpg

Nous avons aussi fait des enfants faisant de la luge.
Les lutins ont peint les luges, coupé la feutrine, etc.
dsc00719.jpg

Le calendrier des 12 jours a trouvé une petite place…
dsc00690.jpg

Pour Noël, j’avais confectionné de quoi conter l’histoire de Momotaro petite pêche
dsc00475.jpg
dsc00717.jpg

Walid avait aussi reçu cette sorte de fourche à tricoter.
dsc00725.jpg
Je trouve que c’est très bien car, pour Walid, c’est plus facile que de crocheter avec le doigt.
dsc00728.jpg
dsc00727.jpg

Noël s’en est venu !

Créé par le 27 déc 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Recettes, alimentation, Table des saisons

J’ai traduit ces vers, à ma façon :
http://celebratetherhythmoflife.blogspot.com/2010/11/winter.html

Alors que l’hiver est ténébreux,
Chaque petite chandelle
Semble briller de mille feux
En ce jour de Noël.

Brille, petite lumière,
merci de nous aider à voir
En nous, la resplendissante lumière
Si présente en ce jour d’espoir.

Et
http://ancienthearth2.blogspot.com/2010/12/gift-of-light.html

Je porte le don de la lumière précautionneusement
et donne à mon voisin son or brillant.
Chacun en est reconnaissant :
donner et recevoir fait grandir l’amour !

Une chanson de Noël
http://papilliondusoleil.blogspot.com/2010/12/noel-des-enfants-du-monde-chanson-de.html

Un peu de crusine avec de délicieux chocolats
La recette est la même que mes biscrus « petits non-sco » mais les boules sont roulées dans le nappage chocolat.
dsc00533.jpg

Avec le nappage chocolat restant, j’ai fait une sorte de « mendiant » cru.
J’ai mis plein de noisettes dedans et mis à deshydrater (au four…) : terriblement addictif !
dsc00532.jpg

Quelques bons plats de la famille
dsc00534.jpg
dsc00540.jpg
dsc00535.jpg
dsc00562.jpg
Ma mère qui pleure de rire en goûtant sa bûche ratée…
dsc00566.jpg

dsc00572.jpg
dsc00575.jpg
dsc00576.jpg
dsc00577.jpg

De beaux cadeaux !
dsc00582.jpg
(c’est ma mère qui les a fait)
dsc00585.jpg
(du marché de Noël de l’école Steiner)
dsc00590.jpg
(baleine bio !)
dsc00592.jpg
(un roi et une reine)
dsc00593.jpg
(lit du marché de Noël de l’école Steiner ; matelas, coussin et couverture faites main, bonnet de poupée aussi, poupées de sol faites par ma mère)

De magnifiques cadeaux du Laos offerts par ma mère et mon frère
Pour les enfants :
dsc00594.jpg
Pour les parents :
dsc00597.jpg
(l’un des paniers a pris feu alors que j’avais posé mes paquets cadeaux près d’une bougie, quelle frayeur mais il y a eu plus de peur que de mal !)
En fin de compte, ma mère et mon frère ayant offerts des cadeaux ramenés du Laos et d’autres, faits main ou pas, nous avons été inondés de cadeaux…

Quelques livres pour toute notre famille
dsc00598.jpg

Olivier a eu plein de livres, un kit pour apprendre à faire du feu et… un super appareil photo !
dsc00607.jpg

dsc00605.jpg

dsc00608.jpg

Noël chez nous…
dsc00624.jpg

Et chez les lutins !
dsc00626.jpg

En ce moment de joie et de partage, quelques moments de jeux…
dsc00611.jpg
dsc00621.jpg
(oh, un petit poucet !)

Des grimaces
dsc00614.jpg
dsc00616.jpg

Et une touche de création…
dsc00653.jpg
dsc00656.jpg
Pour l’un des rois mages, j’ai fait une coiffe comme cela :
dsc00654.jpg
dsc00655.jpg
Tadam !
dsc00657.jpg
Voici les rois mages déjà en route, guidés par l’étoile naissante…
dsc00658.jpg

Les petits lutins ont fait place au terrier de Grand-mère terre et ses enfants racines
dsc00663.jpg

Et pour ranger toutes les nouvelles choses que nous avons reçu, place au rangement d’hiver !
dsc00674.jpg
Ce qui a même permis de dégager une grande place pour un espace dînette.
dsc00673.jpg
dsc00676.jpg

J’ai mis à jour la récap au sujet de l’Avent…
http://apasdelutins.unblog.fr/2010/11/24/lavent-en-pratique/

Quelques tutos

Créé par le 23 déc 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Table des saisons

Walid va de nouveau à son atelier Enfantine assez régulièrement (son papa ayant repris le travail, j’en ressentais le besoin et lui adore ça), soit une fois par semaine ou presque. Hier, il était tellement content du cadeau qu’il s’y était confectionné !
dsc00507.jpg
Un carnet ! Du coup, il a donné le petit qu’il venait de demander à sa grand-mère de lui offrir à son petit frère « parce qu’il l’aime très très fort » ! ;)
dsc00508.jpg
Je sens que l’envie d’imiter l’écriture est très forte chez lui en ce moment, alors je lui écris parfois quelques prénoms qui comptent pour lui pour qu’il puisse les recopier, mais sans lui parler des lettres ou intellectualiser. Il a décidé que son carnet ayant cent pages, il trouverait (au fil du temps), cent noms de personnes qui comptent pour lui à y inscrire !
Il a même entrepris de compter toutes les pages pour vérifier qu’il y en avait bien cent…
Je sens qu’il sera content lorsqu’il commencera l’école à la maison et aura de beaux cahiers !

Confection d’un lutin houx
J’ai découpé ces formes
dsc00509.jpg
Puis ai cousu les deux formes pour faire le corps/feuille, et mis en place la collerette.
dsc00510.jpg
(Walid voulait que son carnet soit encore pris en photo…)
Puis j’ai coupé un chapeau en forme de trapèze, pour figurer la tige. Enfin, j’ai feutré trois petites boules et je les ai cousues.
dsc00513.jpg

J’avais aussi envie de faire une Dame Lune, j’en avais eu l’inspiration sur le blog d’Elane.
J’ai fait tout simple, j’ai coupé un rectangle blanc que j’ai collé.
J’ai pris une sorte de tulle qui était en fait sur un pot de confiture et j’y ai fait un trou pour l’enfiler. J’ai fait une ceinture « lune » et je l’ai collée.
dsc00514.jpg
J’ai fait un chapeau rectangle, je l’ai collé et j’y ai collé la lune.
dsc00516.jpg

Ce matin, nous avons fait un lapin, d’après ce tuto : http://www.bluemarguerite.com/Crea/loisirs-creatifs/Gratuit/lapin-en-feutrine–(170).deco
Puis j’ai eu envie d’improviser un écureuil :
dsc00517.jpg
J’ai procédé de même que les explications du lapin, sauf que j’ai encore rajouté une pièce dans le dos.
dsc00520.jpg
dsc00521.jpg

Voilà, au moins les lutins peuvent jouer avec sans aucun risque, si ce n’est de les égarer…
dsc00523.jpg

Nous avons alors raconté ce conte autour du partage (après avoir raconté celui de la naissance du soleil plusieurs fois par jour pendant deux jours !) :
dsc00524.jpg

Matériel :
3 maisons (arches de bois) + 1 sac de fèves pour le terrier du lapin
grande soie/drap blanc x 2
cheval, cochon, mouton, lapin
2 bébé carottes (ou carottes feutrées), 1 chou-fleur, 1 navet, 1 patate (vrais ou feutrés)
Les légumes sont cachés entre les deux soies blanches étendues par terre.

Petit lapin a faim, il fouille sous la neige dans le jardin pour voir s’il reste quelque chose sous la neige, que le fermier aurait oublié de récolter. Il trouve deux carottes (tasser la soie du dessus, il en mange une (la recouvir de la soie qui est par-dessus) et apporte l’autre à son ami mouton. Mais mouton n’est pas là. Où donc est mouton? Petit lapin retourne se coucher dans son terrier. Mouton cherche dans la neige pour voir s’il reste quelque chose sous la neige, que le fermier aurait oublié de récolter. Il trouve un chou-fleur. Il le mange. À son retour chez lui, il trouve la carotte. Un bon ami a sans doute pensé à moi, se dit-il. Il l’apporte chez cheval. Mais cheval n’est pas chez lui. Mouton retourne se coucher paisiblement.
Cheval a faim, il fouille sous la neige dans le jardin pour voir s’il reste quelque chose sous la neige, que le fermier aurait oublié de récolter. Il trouve un navet. Il le mange. À son retour chez lui, il trouve la carotte. Un bon ami a sans doute pensé à moi, se dit-il. Il l’apporte chez cochon. Mais cochon n’est pas chez lui. Cheval retourne se coucher paisiblement.
Cochon a faim, il fouille sous la neige dans le jardin pour voir s’il reste quelque chose sous la neige, que le fermier aurait oublié de récolter. Il trouve une patate. Il la mange. À son retour chez lui, il trouve la carotte. Un bon ami a sans doute pensé à moi, se dit-il. Il l’apporte chez lapin. Mais lapin dort, alors Cochon dépose la carotte et repart sans faire de bruit. À son réveil, il trouve la carotte. Un bon ami a pensé à moi, que c’est gentil !

J’ai trouvé que cette belle histoire correspondait bien à une fête comme celle de Noël, où l’on offre des présents aux personnes qui nous sont chères, tout comme à celles qui sont dans le besoin.

Walid a ensuite voulu raconter Roule Galette (il ne veut plus porter le tablier de contes de l’Avent ces derniers jours, mais nous raconte une petite histoire presque chaque jour).
dsc00528.jpg

Notre calendrier d’activités de l’Avent est terminé, il ne reste plus sur la liste qu’à emballer les cadeaux (j’aurais aimé confectionner des emballages en tissu, l’emballage avec papier étant qui plus est une vraie corvée pour moi ! Mais je n’en aurais pas le temps) et préparer quelques mets.
Il reste aussi les calendriers de l’Avent (étoiles, ange sur la spirale et calendrier à portes) à finir et Jésus à faire venir au monde !
Le jour de Noël, nous lirons le dernier conte de La lumière dans la lanterne.
Et célébrer, faire la fête, profiter du moment présent, en compagnie de personnes que l’on aime, etc.
Je vous souhaite la même chose !

Solstice d’hiver et pleine lune

Créé par le 22 déc 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Recettes, alimentation, Table des saisons

Hier, c’était le solstice d’hiver, la pleine lune et il y avait aussi une éclipse de lune : http://www.thesiteoueb.net/modules/news/article.php?storyid=4781 (mais il y avait des nuages…)

Les couronnes étaient prêtes pour l’occasion !
Je me suis inspirée de celle de Catherine pour l’une, et improvisé pour l’autre (c’est le soleil qui renaît de la nuit, cf le conte ci-dessous).
dsc00463.jpg
dsc00482.jpg

Nous avons tout d’abord chanté cela :
Le soleil renaît aujourd’hui,
après cette plus longue nuit,
chantons et célébrons gaiement
le retour de ses chauds rayons.

Puis j’ai récité ces vers, que j’ai traduit de l’anglais :
Souffle, vent du Nord, souffle
Toutes les feuilles tombent.
L’hiver a déposé son grand voile
de givre, de froid et de neige.
Mère nature dort à présent :
Sous la terre mise à nue, elle veille
Sur ses trésors et merveilles
Enfouis dans le sol, profondément.

Nous avons raconté cette histoire, pour le solstice :
dsc00483.jpg

La naissance du soleil
De Starhawk dans Circle Round, p.98

C’était le milieu de l’hiver et le soleil était rendu très vieux. Toute l’année, le soleil avait travaillé très fort. Jour après jour, il se couchait et se levait. Toute l’année, le soleil avait nourri tous les habitants de la terre en donnant de l’énergie aux arbres et aux fleurs et à l’herbe afin qu’ils puissent pousser et nourrir les animaux, les oiseaux, les insectes et les gens.

Maintenant, le pauvre soleil était fatigué et avait de la difficulté à se lever le matin. Peu de temps après être sorti du lit, il avait déjà besoin de retourner se coucher. Les journées raccourcissaient donc de plus en plus, et les nuits allongeaient, jusqu’à ce que le jour soit si court que ça ne valait presque plus la peine de se lever.

La nuit était triste pour le soleil. « Viens te reposer dans mes bras, mon enfant, dit-elle. Après tout, je suis ta mère. Tu es né de ma noirceur, il y a des millions d’années. Laisse-moi te bercer maintenant, comme je berce chaque étoile dans l’univers. »

La nuit enveloppa donc le soleil de ses grands bras, et la nuit fut effectivement très longue. « Pourquoi est-ce qu’il fait noir si longtemps, demandaient les enfants partout sur la terre. Quand le soleil sera-t-il de retour? »

« Le soleil est très fatigué, disaient les adultes. Mais peut-être que si vous, les enfants, le remerciez pour tout ce qu’il fait pour nous, la lumière reviendra peut-être au matin. »

Les enfants chantèrent de belles chansons au soleil. Puis, ils pensèrent à toutes les choses que le soleil leur donnait. « Merci de faire pousser les laitues et le maïs et le riz et le blé, dirent-ils » « Merci de faire pousser les arbres dans les forêts et les algues dans les océans et le krill qui nourrit les baleines. Merci de créer le vent qui amène la pluie.»

Chaque fois qu’un enfant disait merci, le soleil commençait à se réchauffer un petit peu et à donner un peu de lumière. Bien en sécurité dans les bras de la nuit, le soleil rajeunissait de plus en plus.

Finalement les enfants durent aller se coucher. « Nous allons rester réveillés pour voir le soleil se lever à nouveau, dirent les adultes. » « Est-ce qu’on peut rester debout nous aussi ?, demandèrent les enfants. » « Vous pouvez essayer, mais vous tomberez de fatigue, répondirent les adultes. Mais vous pouvez tous allumer une bougie, parce que chaque flamme est une étincelle du feu du soleil. Mettez votre chandelle dans un endroit bien choisi et elle veillera pour vous tandis que vous dormez et que vous rêvez au retour du soleil. »

Les enfants allumèrent leurs chandelles et les déposèrent dans un endroit sécuritaire et chaque flamme était une étincelle du feu du soleil. Puis, le soleil jeta un coup d’œil par-dessus les bras de la nuit, et vit les petits feux qui brillaient et commença à se réchauffer un peu plus, à donner un peu plus de lumière et à se sentir encore un peu plus jeune.

Tôt le matin, les adultes réveillèrent les enfants. Ensemble, ils grimpèrent jusqu’au sommet d’une colline et firent face à l’Est, en direction du soleil levant. Ils chantèrent de belles chansons au soleil et courraient partout pour se réchauffer. Ils attendaient pour voir ce que l’aurore apporterait.

Le ciel commença à passer du noir, à l’indigo, au bleu. Peu à peu, le ciel s’éclaircissait. Une lumière dorée apparut à l’horizon. La nuit entrouvrit ses grands bras, et dans un éclat de clarté, le soleil apparut, nouveau, fort et brillant.

Comme le soleil s’était bien reposé pendant la longue nuit et qu’il avait rajeunit grâce aux chansons et aux remerciements des enfants, il redevint jeune comme un petit bébé, né de la nuit une fois de plus.
« Le soleil revient ! Le soleil renaît aujourd’hui ! s’écriait tout le monde. Et ils dansèrent et ils chantèrent encore pour célébrer la naissance d’un nouveau jour, d’une nouvelle année.

Autre contes autour du soleil et/ou de la lune :
- http://ecole.des.fees.free.fr/index.php/2010/11/28/les-fees-de-yule/
- http://www.lepetitmondedeblackangel.com/rubrique,le-soleil-disparu,248063.html
- http://lunamoon.free.fr/conte_origines.htm
- http://lunamoon.free.fr/conte_lunesoleil.htm
- http://lunamoon.free.fr/conte_grimm.htm
- http://lunamoon.free.fr/conte_scieur.htm

J’ai fait cette bûche de solstice : http://rhythmofthehome.com/winter-2010/yule-log/
dsc00419.jpg
dsc00468.jpg

Et nous avons préparé une tarte aux pommes et bananes.
dsc00493.jpg

dsc00496.jpg

Le roi d’hiver est sorti (de mes mains…)
dsc00503.jpg

Et nous avons fini de visionner le DVD des blocs de cire et nous sommes entraînés à dessiner un bonhomme.
dsc00492.jpg

dsc00470.jpg

Le berceau de Jésus est prêt, il n’attend plus que sa naissance ;)
dsc00471.jpg
dsc00476.jpg

Mehdi était très fatigué hier, pour lui ça a été une trop longue journée, paradoxalement, car il s’était levé trop tôt…
dsc00501.jpg

D’autres idées pour célébrer le solstice d’hiver : http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2010/12/le-solstice-dhiver.html

Dernier dimanche de l’Avent

Créé par le 19 déc 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Recettes, alimentation, Table des saisons

C’est le quatrième de dimanche de l’Avent.
Nous avons lu « Les aubergistes de Bethléem » dans La lumière dans la lanterne.
Voici donc Marie et Joseph arrivés à l’étable…
dsc00449.jpg

La « maison » de l’Avent des petits lutins…
dsc00443.jpg

Les lutins ont fait des cartes de voeux…
dsc00452.jpg

Nous avons fait cette recette de pain d’épices sans gluten, sans oeufs et, pour nous, sans produits laitiers : ça sentait délicieusement bon dans toute la maison !
http://onmange.canalblog.com/archives/2006/10/29/3007161.html
dsc00454.jpg
Même Olivier l’a aimé, c’est pas peu dire, lui qui n’aime que très rarement les gâteaux faits maison…
dsc00461.jpg

Illumine, illumine…

Créé par le 15 déc 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Recettes, alimentation, Table des saisons

Nous continuons d’avancer avec le DVD des blocs de cire…
dsc00323.jpg
dsc00325.jpg

Hier, fête des illuminations, à côté de chez nous.
dsc00327.jpg
dsc00331.jpg
Avec un beau spectacle d’ombres…
dsc00335.jpg

Mehdi l’acrobate
dsc00339.jpg

Angle violet sans couture.
Former les bras avec un cure-pipe et entourer les extrémités de rose.
Couper un rectangle violet et faire un trou pour passer la tête. Lui donner une forme évasée dans le bas. Couper une pièce de feutrine d’une autre couleur. La coller en bas de l’ange.
Passer le rectangle violet sur la tête et attacher avec un ruban.
dsc00346.jpg

Découper des ailes et les coller.
dsc00347.jpg

Coller la chevelure.
dsc00350.jpg

Ce matin, un peu de cire à modeler… Un berger, pour la table des saisons des lutins, la semaine prochaine.
dsc00353.jpg

Contes à la bibliothèque.
dsc00356.jpg

Une faim de loup !
dsc00359.jpg

Biscrus pour célébrer l’Avent.
dsc00360.jpg
Faire tremper une tasse d’amandes, 1/2 tasse de noix de cajou, et 8 dattes mejool.
Mixer ou passer à l’extracteur les amandes, les noix de cajou et 5 dattes.
Former la pâte et l’étaler.

Glaçage chocolat ou banane.
Mixer deux bananes avec deux dattes et ajouter quelques gouttes d’extrait de vanille.
Etaler sur la pâte.
Avec le reste, ajouter la date restante, une cuillère de chocolat cru et un peu de purée crue d’amandes (une cuillère).
Etaler sur la pâte.
Faire des boutons avec de petits fruits secs ou séchés.

Une comptine pour l’habillement :
Main droite, main gauche
Pour mettre le maillot, j’enfile

D’abord la manche droite…

Coucou la main droite ! (avec enthousiasme)

Puis la manche gauche…

Coucou la main gauche !

Pour mettre le pantalon, j’enfile

D’abord la jambe droite…

Voilà le pied droit !

Puis la jambe gauche…

Voilà le pied gauche !

Pour enlever le polo, je retire

D’abord la manche gauche…

Coucou la main gauche !

Puis la manche droite…

Coucou la main droite !

Pour enlever le pyjama, je retire

D’abord la jambe gauche…

Voilà le pied gauche !

Puis la jambe droite…

Voilà le pied droit !

http://poussieresdetoiles.unblog.fr/tag/petit-musulman/comptines/page/2/

3ème dimanche de l’Avent

Créé par le 12 déc 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Sorties/vacances, Table des saisons

Hier, nous avons passé la journée dehors : rencontre de parents, randonnée…
dsc00258.jpg
dsc00259.jpg
dsc00256.jpg
Nous avons juste créé cette décoration toute simple !
dsc00261.jpg

Aujourd’hui, c’était le troisième dimanche de l’Avent.
Nous avons ajouté le règne animal dans les tables des saisons, ainsi que l’ange rouge…
dsc00265.jpg
(Walid compte les étoiles)
dsc00262.jpg

Les lutins ont fait des jeux libres…
dsc00267.jpg

Walid nous a raconté Une petite place pour moi ?, c’était super ! Quel coeur et quelle attention il y a mis !
dsc00277.jpg
dsc00279.jpg

Nous avons allumé la troisième bougie de la couronne.
dsc00285.jpg
Nous avons aussi cuisiné des gâteaux pour la Sainte Lucie, demain, dont je vous donnerai la recette.

Tuto pour la Sainte Lucie

Créé par le 09 déc 2010 | Dans : Activites, jeux, Creations, Fetes, Non classé, Table des saisons

Ce matin, j’ai fait quelques créations en vue de la Sainte Lucie, lundi prochain (j’aime faire les choses en avance…)

Une petite Lucie :
Prendre un cure-pipe, former 4 pics et le mettre en boucle.
dsc00188.jpg
Entourer de laines cardées vertes
dsc00190.jpg
Mettre de la laine jaune pour faire les bougies
dsc00191.jpg
Couper un morceau de feutrine blanche, pour former la robe. Coller ou coudre bout à bout.
dsc00205.jpg
Mettre la chevelure et coller la couronne de bougie.
dsc00206.jpg

Et j’ai fait cette couronne de bougies, d’après ce tuto :
http://rhythmofthehome.com/winter-2010/santa-lucia-crown/
dsc00192.jpg
dsc00193.jpg
dsc00204.jpg
J’ai fait simple, sans gui, et je n’ai pu en faire qu’une, car j’ai usé mes derniers cure-pipes.

Les calendriers de l’Avent :
dsc00194.jpg
dsc00195.jpg

Mehdi imite notre technique de faire un fond bleu aux blocs de cire.
dsc00199.jpg
Walid dessine couché en riant…
dsc00201.jpg
Mon sapin de Noël
dsc00202.jpg
Celui de Walid :
dsc00203.jpg

J’ai trouvé ces liens, pour faire des pliages d’étoiles :
http://petitescroix-compagnie.over-blog.com/article-14354547.html
http://www.creavea.com/deco-de-noel_deco-de-nael-realiser-une-etoile-a-suspendre-en-papier_fiches-conseils_427-0.html
http://instantspapiers.canalblog.com/archives/2010/11/11/19577582.html
http://organiser-anniversaire.fr/bricolages/decoration-etoilee-pour-les-fetes-494
http://www.senbazuru.fr/files/category-no00ebl.php
Walid s’est vraiment bien débrouillé pour la coupe, le pliage et le collage !
dsc00208.jpg
Olivier, par contre, s’est énervé… Finalement, il m’a aidé à découper et plier pour l’étoile du bas…
dsc00212.jpg

Hier soir, j’ai inventé ce petit chant pour le coucher :

Lorsque la fatigue s’annonce,
avec confiance, je m’allonge :
Auprès de moi, un ange veille
tout au long de mon sommeil.
Je me sens bercé, tout au creux,
blotti dans la main de Dieu.

Et voici des chansons que l’on aime bien depuis des années et que l’on rechante en ce moment. Je trouve que c’est de très beaux chants avec des tout-petits.

Te voir

Refrain : D’où viens-tu ?
Raconte-moi ton histoire, mon petit roi.
Veux-tu me peindre les couleurs du firmament ?
(En)tends-tu les chants et les voix des océans ?
Sens-tu les poussières d’étoiles et du vent ? D’où viens-tu ?

Faut te voir marcher avec ta canne comme un Charlot,
Te voir empoigner des deux mains un grand chapeau
Te voir, y passer la tête, comme tu es beau !
Te voir, rire à ton image dans le miroir.

Refrain

Faut te voir danser dans les flaques, lutin des eaux,
Te voir, froncer les sourcils, t’es rigolo !
Te voir, les mains dans les poches comme un ado,
Te voir, dormir comme un ange mon petit loir.

Refrain

Faut te voir, deux grands yeux dans l’orage, heureux du temps,
Te voir, haut sur mes épaules comme un géant
Te voir, embrasser ton père comme un enfant,
Te voir, toi qui reste confiant même dans le noir.

Refrain

Faut te voir, tourner dans l’espace, derviche dansant,
Te voir, sourire avec la lune, tendre insouciant,
Te voir dédaigner l’eau à bulles, c’est trop piquant !
Te voir, courir vers les fontaines comme à la foire.

Refrain

(Marianne Farrok, à écouter sur http://www.grandirautrement.com/numeros/11/TeVoir.mp3).

Douce mère

Comment jamais oublier ton regard
Et ne plus t’avoir en mémoire
Oublier la chaleur de tes bras
Toi qui a tant veillé sur moi ?

Ta voix qui chante avec tes mots
Que l’amour a aussi son drapeau
Flotte sur le plus haut des sommets
Il a les couleurs du respect

J’ai fait un songe
Un beau voyage sur une terre
Là ou n’existe nul mensonge
Tout près de toi ô douce mère
Loin de troubles qui rongent
J’ai lu dans tes yeux tant de douceur
Ils m’ont conté comment aimer
Moi j’ai puisé tant de valeurs chez toi
Tu m’as appris à partager
Mes biens et mes joies.

Combien de larmes, pour moi, tu as versé ?
Combien de nuits, pour moi, tu as prié ?
Un simple geste, cadeau du Seigneur
Se manifeste alors le bonheur

Toi qui cachait dans tes mystères
Que l’innocence a aussi sa bannière
Berce mes plus nobles espérances
Elle a les couleurs de la patience

J’ai fait un songe
Un beau voyage sur une terre
Là ou n’existe nul mensonge
Tout près de toi ô douce mère
Loin de troubles qui rongent
J’ai lu dans tes yeux tant de douceur
Ils m’ont conté comment aimer
Moi j’ai puisé tant de valeurs chez toi
Tu m’as appris à partager
Mes biens et mes joies.

Maman tu m’as donné sans me reprendre
Ce que je ne pourrais jamais te rendre
L’amour, toute la tendresse que les enfants attendent
Je prie pour toi maman que Dieu m’entende
Je prie pour toi maman que Dieu m’entende

(Miloud Zenasni, à écouter sur http://www.dailymotion.com/video/x3kood_miloud-zenasni-douce-mere_music)

Et celle-là, que j’ai beaucoup chanté et écouté quand les lutins étaient petits (et qu’ils ne chantent pas encore !).

Evangéline

Les étoiles étaient dans le ciel
Toi dans les bras de Gabriel
Il faisait beau, c’était dimanche
Les cloches allaient bientôt sonner
Et tu allais te marier
Dans ta première robe blanche
L’automne était bien commencé
Les troupeaux étaient tous rentrés
Et parties toutes les sarcelles
Et le soir au son du violon
Les filles et surtout les garçons
T’auraient dit que tu étais belle

Évangéline, Évangéline

Mais les Anglais sont arrivés
Dans l’église ils ont enfermé
Tous les hommes de ton village
Et les femmes ont dû passer
Avec les enfants qui pleuraient
Toute la nuit sur le rivage
Au matin ils ont embarqué
Gabriel sur un grand voilier
Sans un adieu, sans un sourire
Et toute seule sur le quai
Tu as essayé de prier
Mais tu n’avais plus rien à dire

Évangéline, Évangéline

Alors pendant plus de vingt ans
Tu as recherché ton amant
À travers toute l’Amérique
Dans les plaines et les vallons
Chaque vent murmurait son nom
Comme la plus jolie musique
Même si ton cœur était mort
Ton amour grandissait plus fort
Dans le souvenir et l’absence
Il était toutes tes pensées
Et chaque jour il fleurissait
Dans le grand jardin du silence

Évangéline, Évangéline

Tu vécus dans le seul désir
De soulager et de guérir
Ceux qui souffraient plus que toi-même
Tu appris qu’au bout des chagrins
On trouve toujours un chemin
Qui mène à celui qui nous aime
Ainsi un dimanche matin
Tu entendis dans le lointain
Les carillons de ton village
Et soudain alors tu compris
Que tes épreuves étaient finies
Ainsi que le très long voyage

Évangéline, Évangéline

Devant toi était étendu
Sur un grabat un inconnu
Un vieillard mourant de faiblesse
Dans la lumière du matin
Son visage sembla soudain
Prendre les traits de sa jeunesse
Gabriel mourut dans tes bras
Sur sa bouche tu déposas
Un baiser long comme ta vie
Il faut avoir beaucoup aimé
Pour pouvoir encore trouver
La force de dire merci

Évangéline, Évangéline

Il existe encore aujourd’hui
Des gens qui vivent dans ton pays
Et qui de ton nom se souviennent
Car l’océan parle de toi
Les vents du sud portent ta voix
De la forêt jusqu’à la plaine
Ton nom c’est plus que l’Acadie
Plus que l’espoir d’une patrie
Ton nom dépasse les frontières
Ton nom c’est le nom de tous ceux
Qui malgré qu’ils soient malheureux
Croient en l’amour et qui espèrent

Évangéline, Évangéline
Évangéline, Évangéline

(Michel Comté, à écouter sur http://www.youtube.com/watch?v=–OtEOozUuY, lire aussi http://karminette.easyforum.fr/canada-f66/evangeline-chanson-historique-de-l-acadie-t856.htm)

12345

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres