Pour le douzième et dernier jour de Noël, je me suis offert de me faire, pour la première fois, une liste de mes résolutions pour 2011 :
- Avant tout, lâcher davantage prise, à tous niveaux. Par exemple, m’accorder le droit de ne pas suivre le programme établi de la journée, que ce soit avec les enfants, pour moi-même ou pour le travail.
- Ne pas me presser et me stresser et, pour cela, respecter un rythme général plus lent
- Parler plus doucement (souvent ma voix s’emballe et le ton monte, sans que je sois forcément énervée d’ailleurs, j’ai pris l’habitude de parler trop fort, c’est stressant pour tout le monde, moi y compris)
- Me trouver des moments de pause pour des exercices physiques ou méditatifs
- Me reposer si je suis fatiguée…
- Manger cru à 100 % (en fait, avec l’automne, j’ai été accroc aux noisettes fraîches puis, frustrée de ne plus en trouver, me suis tournée sur les noisettes non fraîches, plus grasses et moins juteuses et, à long terme, cela a mis en danger mon équilibre serein dans l’alimentation crudivore. Et j’ai donc eu tendance à manger du cuit le soir. D’autant plus que j’ai accumulé de la fatigue, essayé de manger moins de fruits et plus de légumes pour économiser et combler la faible offre de fruits en saison froide. Après tâtonnements, je sens que c’est définitivement l’alimentation 80/10/10 qui me convient, donc avec peu d’aliments gras et beaucoup de fruits. Cela dit, à ce jour, je sens que ces tâtonnements m’ont permis de mieux me défaire du gluten et des produits laitiers)
- Débuter l’instruction en famille de Walid à compter de la rentrée prochaine. Walid aura exactement 6 ans et 3 mois (et donc 7 ans à compter de la conception) en septembre et il me semble que ce sera précisément le moment où il sera prêt pour les apprentissages (il me semble qu’il l’est presque actuellement, mais pas encore tout à fait). Et, pour cela, lire des ressources en anglais, j’ai d’ailleurs commencé à surmonter ma crainte irrationnelle de me replonger dans une langue étrangère ;)
- Avancer dans mes divers projets de vie, dans la mesure du possible.

Mehdi m’a sidéré : je savais qu’il avait une bonne mémoire (tous les jours, et surtout le soir, il n’a de cesse de me reparler des choses qui l’ont marqué ces dernières semaines ou mois, et aussi de me parler des personnes qu’il n’a pas vu depuis longtemps…), mais là je l’ai vu faire le jeu de doigt « Petit poisson » tout seul dans sa tête, puis il l’a fait à voix haute ensuite… Avec chaque doigt l’un après l’autre, etc.

En parlant de mémoire, Walid m’a raconté son rêve pour la première fois, aujourd’hui.

Les lutins ont reçu leurs derniers cadeaux de Noël hier, ils étaient ravis !
dsc00805.jpg
Mehdi a eu une poupée qu’il a baptisé « Grand garçon » et Walid et Olivier des jeux édités par La Mèche Rebelle. Je ne connaissais pas cette marque qui diffuse des jeux éco-conçus et parfois coopératifs, mais je les trouve bien pensés.
Walid a adoré son jeu qui tourne autour de l’observation des empreintes des animaux, alors qu’il venait d’être sensibilisé aux empreintes ces dernières semaines, ayant pu en voir de nombreuses dans la neige !
dsc00807.jpg
Nous n’avons pas eu le temps de jouer à celui d’Olivier qui est un jeu du monde pour les plus grands.

Pour remercier, Walid et Mehdi ont fait une carte ! Ils ont voulu faire de la peinture à doigt pour cela. (Je ne vais cependant pas refaire l’expérience d’expédier une carte faite par Mehdi car, même quand il a envie de les offrir, ça se révèle douloureux pour lui de ne plus pouvoir revoir ses cartes, ses créations constituent encore une partie de lui, de son point de vue).
dsc00812.jpg

Walid et ses constructions… (ici, un château)
dsc00802.jpg

Ce matin, nous avons introduit ce jeu de doigt, issu de Jeux de doigts, rondes et jeux dansés.

Dans la niche
(Main fermée, paume vers l’extérieur)

Dans la niche, quand il fait très froid
(la main se déplie et les doigts s’écartent)
Bébé chien se blottit contre sa grande soeur
(l’auriculaire se colle contre l’annulaire)
Sa grande soeur se blottit contre son grand frère
(l’annulaire et le majeur se rejoignent)
Son grand frère se blottit contre sa maman
(le majeur et l’index se rejoignent)
Et sa maman se blottit contre son papa
(l’index et le pouce se rejoignent)
Le famille chien ne craint plus le froid !
(les doigts, serrés les uns contre les autres, se replient pour fermer la main)

Puis, pour le dernier jour de Noël, j’ai voulu rappeler le thème de l’étoile pour rappeler l’Avent, Noël et les rois mages et nous avons brodé une étoile.
J’ai fait le contour de l’étoile et Walid l’a remplie.
dsc00818.jpg
dsc00820.jpg