Hier, c’était le solstice d’hiver, la pleine lune et il y avait aussi une éclipse de lune : http://www.thesiteoueb.net/modules/news/article.php?storyid=4781 (mais il y avait des nuages…)

Les couronnes étaient prêtes pour l’occasion !
Je me suis inspirée de celle de Catherine pour l’une, et improvisé pour l’autre (c’est le soleil qui renaît de la nuit, cf le conte ci-dessous).
dsc00463.jpg
dsc00482.jpg

Nous avons tout d’abord chanté cela :
Le soleil renaît aujourd’hui,
après cette plus longue nuit,
chantons et célébrons gaiement
le retour de ses chauds rayons.

Puis j’ai récité ces vers, que j’ai traduit de l’anglais :
Souffle, vent du Nord, souffle
Toutes les feuilles tombent.
L’hiver a déposé son grand voile
de givre, de froid et de neige.
Mère nature dort à présent :
Sous la terre mise à nue, elle veille
Sur ses trésors et merveilles
Enfouis dans le sol, profondément.

Nous avons raconté cette histoire, pour le solstice :
dsc00483.jpg

La naissance du soleil
De Starhawk dans Circle Round, p.98

C’était le milieu de l’hiver et le soleil était rendu très vieux. Toute l’année, le soleil avait travaillé très fort. Jour après jour, il se couchait et se levait. Toute l’année, le soleil avait nourri tous les habitants de la terre en donnant de l’énergie aux arbres et aux fleurs et à l’herbe afin qu’ils puissent pousser et nourrir les animaux, les oiseaux, les insectes et les gens.

Maintenant, le pauvre soleil était fatigué et avait de la difficulté à se lever le matin. Peu de temps après être sorti du lit, il avait déjà besoin de retourner se coucher. Les journées raccourcissaient donc de plus en plus, et les nuits allongeaient, jusqu’à ce que le jour soit si court que ça ne valait presque plus la peine de se lever.

La nuit était triste pour le soleil. « Viens te reposer dans mes bras, mon enfant, dit-elle. Après tout, je suis ta mère. Tu es né de ma noirceur, il y a des millions d’années. Laisse-moi te bercer maintenant, comme je berce chaque étoile dans l’univers. »

La nuit enveloppa donc le soleil de ses grands bras, et la nuit fut effectivement très longue. « Pourquoi est-ce qu’il fait noir si longtemps, demandaient les enfants partout sur la terre. Quand le soleil sera-t-il de retour? »

« Le soleil est très fatigué, disaient les adultes. Mais peut-être que si vous, les enfants, le remerciez pour tout ce qu’il fait pour nous, la lumière reviendra peut-être au matin. »

Les enfants chantèrent de belles chansons au soleil. Puis, ils pensèrent à toutes les choses que le soleil leur donnait. « Merci de faire pousser les laitues et le maïs et le riz et le blé, dirent-ils » « Merci de faire pousser les arbres dans les forêts et les algues dans les océans et le krill qui nourrit les baleines. Merci de créer le vent qui amène la pluie.»

Chaque fois qu’un enfant disait merci, le soleil commençait à se réchauffer un petit peu et à donner un peu de lumière. Bien en sécurité dans les bras de la nuit, le soleil rajeunissait de plus en plus.

Finalement les enfants durent aller se coucher. « Nous allons rester réveillés pour voir le soleil se lever à nouveau, dirent les adultes. » « Est-ce qu’on peut rester debout nous aussi ?, demandèrent les enfants. » « Vous pouvez essayer, mais vous tomberez de fatigue, répondirent les adultes. Mais vous pouvez tous allumer une bougie, parce que chaque flamme est une étincelle du feu du soleil. Mettez votre chandelle dans un endroit bien choisi et elle veillera pour vous tandis que vous dormez et que vous rêvez au retour du soleil. »

Les enfants allumèrent leurs chandelles et les déposèrent dans un endroit sécuritaire et chaque flamme était une étincelle du feu du soleil. Puis, le soleil jeta un coup d’œil par-dessus les bras de la nuit, et vit les petits feux qui brillaient et commença à se réchauffer un peu plus, à donner un peu plus de lumière et à se sentir encore un peu plus jeune.

Tôt le matin, les adultes réveillèrent les enfants. Ensemble, ils grimpèrent jusqu’au sommet d’une colline et firent face à l’Est, en direction du soleil levant. Ils chantèrent de belles chansons au soleil et courraient partout pour se réchauffer. Ils attendaient pour voir ce que l’aurore apporterait.

Le ciel commença à passer du noir, à l’indigo, au bleu. Peu à peu, le ciel s’éclaircissait. Une lumière dorée apparut à l’horizon. La nuit entrouvrit ses grands bras, et dans un éclat de clarté, le soleil apparut, nouveau, fort et brillant.

Comme le soleil s’était bien reposé pendant la longue nuit et qu’il avait rajeunit grâce aux chansons et aux remerciements des enfants, il redevint jeune comme un petit bébé, né de la nuit une fois de plus.
« Le soleil revient ! Le soleil renaît aujourd’hui ! s’écriait tout le monde. Et ils dansèrent et ils chantèrent encore pour célébrer la naissance d’un nouveau jour, d’une nouvelle année.

Autre contes autour du soleil et/ou de la lune :
- http://ecole.des.fees.free.fr/index.php/2010/11/28/les-fees-de-yule/
- http://www.lepetitmondedeblackangel.com/rubrique,le-soleil-disparu,248063.html
- http://lunamoon.free.fr/conte_origines.htm
- http://lunamoon.free.fr/conte_lunesoleil.htm
- http://lunamoon.free.fr/conte_grimm.htm
- http://lunamoon.free.fr/conte_scieur.htm

J’ai fait cette bûche de solstice : http://rhythmofthehome.com/winter-2010/yule-log/
dsc00419.jpg
dsc00468.jpg

Et nous avons préparé une tarte aux pommes et bananes.
dsc00493.jpg

dsc00496.jpg

Le roi d’hiver est sorti (de mes mains…)
dsc00503.jpg

Et nous avons fini de visionner le DVD des blocs de cire et nous sommes entraînés à dessiner un bonhomme.
dsc00492.jpg

dsc00470.jpg

Le berceau de Jésus est prêt, il n’attend plus que sa naissance ;)
dsc00471.jpg
dsc00476.jpg

Mehdi était très fatigué hier, pour lui ça a été une trop longue journée, paradoxalement, car il s’était levé trop tôt…
dsc00501.jpg

D’autres idées pour célébrer le solstice d’hiver : http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2010/12/le-solstice-dhiver.html