Hier, j’ai fini de refeutrer les chapeaux de lutins.
Les voici, secs.
dsc09757.jpg

Miam, petit test de dattes et du fruit jacque.
dsc09762.jpg

J’ai fait un petit sapin en laine, à partir de cette idée : http://www.duofiberworks.com/journal/2007/11/18/fuzzy-firs.html
Mais en feutrant directement la laine cardée.

Petit pas à pas, spécialement pour Sylvia ;)

Découper un gabarit dans du tissu, étant donné que l’on travaille en « double face ».
Prévoir aussi une serviette éponge, deux plastiques (bulle, ce serait mieux) et une tulle.
Ainsi que du savon de Marseille.
dsc09763.jpg
Mettre des « écailles » de laine cardée (petits morceaux), superposés, dans le sens horizontal ou vertical. Dépasser de chaque côté.

dsc09764.jpg
Mouiller avec de l’eau savonneuse.
Poser un plastique dessus et retourner en prenant soin de bien tout retourner et de soutenir la laine en même temps.

dsc09765.jpg
dsc09766.jpg
Bien retourner ce qui dépasse.

dsc09767.jpg
Remplir l’intérieur de la surface, dans le même sens, sans dépasser. Mouiller avec l’eau savonneuse.
Ici je ne suis pas allée jusqu’en bas du gabarit car c’était la partie supérieure du sapin, donc plus courte.

Retourner et faire une seconde couche, dans l’autre sens (vertical si la première couche est horizontale, etc.). A noter : on met d’autres couches pour un ouvrage plus important.

dsc09768.jpg
Poser une tulle pour éviter que la laine ne se délite et mouiller encore, et frotter avec les mains bien savonneuses.

dsc09769.jpg
Enrouler, et « pétrir » le rouleau obtenu.
Renouveler l’opération, encore et encore.

Dès que la laine commence à feutrer, on peut se passer de la tulle. Masser avec les mains pleines de savon, appuyer, écraser, rouler, etc.
dsc09772.jpg
dsc09770.jpg

Couper ce qui dépasse en bas (si besoin) et soulever l’intérieur, d’un côté. Masser ce côté intérieur avec du savon.
dsc09771.jpg
Faire la même chose de l’autre côté, puis tourner l’ouvrage et masser l’intérieur partout, surtout là où était la « jointure » des deux côtés.
Retourner l’ouvrage à l’envers et continuer à feutrer sur l’envers.

Ensuite, on peut commencer à rincer abondamment sous l’eau chaude, puis froide, et ainsi de suite, remettre du savon, recommencer, malaxer la laine dans tous les sens.
Jusqu’à ce que ce soit suffisamment feutré !

Voici donc le sapin, avec trois pièces feutrées. Elles sont juste posées les unes sur les autres.
dsc09774.jpg
Le sapin prendra place sur la table des saisons de l’Avent.

Les enfants jouent à se catapulter leurs châteaux…
dsc09775.jpg