Olivier est très ému de se voir confier la responsabilité de deux petits hamsters. Il faut dire qu’il rêvait d’avoir un ou deux animaux depuis plusieurs mois, il a fallu que l’idée d’avoir des animaux en cage décante en moi…

 dsc05870.jpg

Walid prépare des cartes d’anniversaire à l’avance, pour être sûr que ses amis soient prévenus à temps !

dsc05873.jpg

dsc05874.jpg

Préparation de Latkas patate douce poireau tirée du livre Cuisine Vivante pour une Santé Optimale.

dsc05878.jpg

Mixer une patate douce, un poireau, 1/2 chou-fleur, 1 tasse de graines de tournesol (n’ayant pas de pignons de pin), 3 cuillères à soupe d’huile de lin, du persil, du sel, un peu d’eau. J’ai rajouté du curry et cucurma.

Mettre à déshydrater.

dsc05879.jpg

Et comme ça fait beaucoup pour moi (je doute que le reste de la famille en mange beaucoup), j’ai trouvé une astuce que j’avais déjà testé avec une autre crème crue, ce pour finir les restes de manière à ce que ça plaise à toute la famille : la transformation en galettes cuites.

Rajouter de la farine et un ou deux oeufs.

dsc05880.jpg

Faire revenir à la poële. Les enfants (et même mon chum) ont adoré ! Voilà un repas plein de légumes et qui permet de ne faire qu’une seule base de repas.

dsc05881.jpg

A part ça, je suis au 99 % cru depuis le début de la semaine. 99 % car il m’est arrivé de croquer un carreau de chocolat cuit au lait lorsque mon niveau émotionnel était un peu plus bas que la moyenne. Et je craque toujours parfois sur du formage, mais au lait cru… Quoi qu’il en soit, je me sens moins alourdie par la digestion et l’esprit plus léger. D’ailleurs, ce week-end, j’ai remarqué la différence de satiété lorsque je mangeais une partie du repas cuit (j’avais alors besoin de manger davantage pour me sentir rassasiée)… Je m’endors plus facilement aussi.

Juste pour le plaisir, photo du « Taboulé des elfes farçeurs » tiré du livre P’tit chef bio de Cléa, livre de cuisine pour les enfants… (taboulé avec du chou-fleur et du brocoli pour servir de semoule).

dsc05868.jpg